PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Philippines : paiement par téléphone mobile pour les bénéficiaires du programme «Argent contre travail»

4 déc. 2013

Le gouvernement des Philippines et de nombreuses organisations ont lancé des programmes d'aide au relèvement. Le PNUD contribue par la réalisation de projets argent-contre-travail à Tacloban, Palo et Roxas. ©PNUD

Aujourd’hui, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Landbank des Philippines et l’opérateur de téléphonie mobile Smart ont signé un accord portant sur un système de transfert de devises par téléphone mobile pour payer les personnes employées dans le cadre  projets d’urgence suite au passage du typhon Haiyan.

Les trois partenaires distribueront 50 000 téléphones mobiles aux bénéficiaires qui s’inscriront à l’un des projets « Argent contre travail »  gérés par le département des Affaires sociales et du développement, la société civile ou des agences onusiennes dans les zones touchées par le typhon.

« Cette méthode de transfert d’argent par téléphone mobile dont nous avons convenu aujourd’hui avec Landbank et Smart devrait jouer un rôle crucial, car elle rendra ce type de paiement plus sûr, plus rapide et plus confortable pour les survivants du typhon », a expliqué Yuri Afanasiev, principal coordonnateur du relèvement au PNUD, lors de la cérémonie de signature.

Le Gouvernement des Philippines et un certain nombre d’organisations ont lancé des programmes de relèvement. La contribution du PNUD consiste à gérer des projets « Argent contre travail » à Tacloban, Palo et Roxas. Conformément à la politique gouvernementale, les travailleurs gagnent 260 pesos par jour, sont payés à la semaine et peuvent être employés pendant quinze jours.

Tous les travailleurs portent des combinaisons protectrices et sont vaccinés contre le tétanos en coopération avec l’agence australienne d’aide au développement (AusAID), l’OMS et d’autres partenaires. Ils sont sélectionnés en coordination avec les autorités locales et les dirigeants communautaires pour veiller à ce que les opportunités d’emploi aillent à ceux qui en ont le plus besoin.


Les objectifs du programme « Argent contre travail » sont les suivants :

  • Enlever les décombres pour faciliter l’accès aux ménages les plus touchés
  • Permettre aux habitants de subvenir aux besoins de leurs familles
  • Injecter des devises dans l’économie locale
  • Favoriser l’appropriation du processus de relèvement
  • Réduire les risques de maladies en éliminant correctement les détritus.
Pour plus d’informations, veuillez contacter :