TICAD V: le PNUD réaffirme son soutien au développement de l'Afrique

31 mai 2013

Tokyo – Lors des trois prochains jours, plus de 40 000 personnes prendront part à une conférence historique à Yokohama, dans le but de renforcer les partenariats pour accélérer le développement humain en Afrique.

La cinquième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD V), dont le thème s’intitule « Main dans la main pour une Afrique plus dynamique », publiera une déclaration et un plan d'action destinés à promouvoir la paix et la stabilité, une croissance forte et durable et des sociétés inclusives et résilientes à travers le continent.

La TICAD V est un événement organisé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Gouvernement du Japon, la Banque mondiale, l'Union africaine (UA) et le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique (OSAA).

Dans une déclaration faite hier au Japon, l'Administrateur du PNUD, Helen Clark, a indiqué que les coorganisateurs de la TICAD se félicitaient des progrès réalisés par l'Afrique.

L'économie du continent, par exemple, devrait croître de 4,8 pour cent en 2013, puis passer à 5,3 pour cent en 2014, d'après les dernières projections de Perspectives économiques en Afrique, qui seront présentées en marge du sommet.

« Un des défis consiste à faire en sorte que la croissance se traduise en égalité de chances, notamment en termes d'accès à l'emploi, d'éducation et de protection sociale, mais aussi par le biais de la participation politique », a déclaré Helen Clark. « Il faut des modèles de développement durable pour éradiquer l'extrême pauvreté et réduire les inégalités et l'exclusion socioéconomiques ».

La TICAD V, qui se tient du 1er au 3 juin à Yokohama, abordera de nombreuses questions cruciales, telles que la stabilité et le développement à long terme du Sahel, l'appui pour l'adaptation et l'atténuation des effets du changement climatique ainsi que l'identification des actions prioritaires pour réduire les inégalités entre les sexes en Afrique.

Dans son allocution d'ouverture, Helen Clark a salué le 20e anniversaire de la TICAD ainsi que le 50e de l’Union africaine (ancienne Organisation de l'Unité africaine), et rendu hommage aux principaux acteurs du partenariat de la TICAD.

« L'appui du Japon à l'Afrique est toujours aussi important, et les partenaires japonais sont bien placés pour soutenir le développement du continent grâce à leurs réseaux de connaissances, à leur expérience en matière de développement et à leurs capacités d’innovation », a-t-elle déclaré.

Au cours de la dernière décennie, le Japon a doublé son aide publique au développement pour l'Afrique en la portant de 0,9 milliard de dollars par an en moyenne, entre 2003 et 2007, à 1,8 milliard pour la période 2008-2012, avec 6 milliards de dollars d'investissements directs en 2010.

Depuis sa création, la TICAD joue un rôle essentiel de sensibilisation aux questions de développement de l'Afrique et d'orientation stratégique de l'aide au développement au continent.

Forum de dialogue au départ, la TICAD est devenue une plateforme d'action visant à mieux répondre aux besoins de l'Afrique. Elle propose pour ce faire un éventail de programmes mis en œuvre par le PNUD et la Banque mondiale, entre autres, pour accélérer la croissance économique, la sécurité humaine et la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement sur le continent.

La TICAD a ainsi aidé à renforcer la paix dans les anciennes zones de conflit en Ouganda et à organiser des élections présidentielles en Sierra Leone.

En Afrique de l'Ouest, le secteur privé et la société civile japonais collaborent avec les entreprises locales et l'Initiative africaine pour les marchés inclusifs du PNUD pour créer des chaînes de valeur au profit des démunis, en mettant l'accent sur le développement agricole durable.

Dans le domaine du changement climatique, le Programme d’adaptation de l’Afrique, un projet continental de 92 millions de dollars financé par le Japon et mis en œuvre par le PNUD, a permis aux États d'intégrer l'adaptation au changement climatique dans leurs efforts nationaux de développement. Les leçons tirées du programme ont été présentées ce 1er juin lors d'un événement en marge de la TICAD V.

La TICAD se tient tous les cinq ans depuis 1993.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Toshiya Nishigori, Spécialiste en affaires publiques, PNUD Japon
Mobile : (+81) 90 7200 3295 / Tel: (+81) 3 5467 4751   E-mail: toshiya.nishigori@undp.org
 
Christina LoNigro, Attachée de presse et conseillère en communication auprès de l'Administrateur
Mobile: (+1) (917) 607 9446 / Tel :  (+1) (212) 906 5301   E-mail: christina.lonigro@undp.org

Pour suivre sur Twitter :  #TICAD and @PNUD_fr