Le Match contre la Pauvreté génère 360 000 dollars en faveur des jeunes marginalisés

08 févr. 2013

image Zinedine Zidane, Neymar et Ronaldo au 10e Match contre la Pauvreté du PNUD (Photo: Marcos Nagelstein)

Genève – Le Match contre la Pauvreté organisé en décembre 2012 à Porto Alegre, au Brésil, a permis de récolter 360 000 dollars US au profit de deux projets axés sur les jeunes, l'un au Brésil et l'autre au Cap-Vert, en Afrique.

L'annonce a été faite après que toutes les recettes provenant de la vente des billets et des droits de diffusion et de sponsoring de l'événement du 19 décembre ont été reçues. Plus de 50 000 supporters avaient investi le stade Grêmio Arena, à Porto Alegre, pour assister à la victoire 3-2 de l’équipe de Ronaldo face à celle de Zidane.

Les produits issus de la 10ème édition du Match contre la Pauvreté au Brésil ont été équitablement reversés à deux projets de réinsertion sociale des jeunes marginalisés, respectivement au Brésil et au Cap-Vert, en Afrique de l'Ouest.

Au Brésil, les fonds récoltés serviront à financer le projet « Rede Esporte par Mudança sociale (REMS) », qui œuvre pour la réduction de la pauvreté et l'inclusion sociale par le sport. Au Cap-Vert, un pays insulaire situé au large des côtes d'Afrique occidentale, le PNUD appuiera l’action menée par AfroReggae, une organisation non gouvernementale brésilienne, en faveur de l'éducation des jeunes dans les groupes défavorisés de la société.

« Nous sommes heureux de ce soutien apporté aux populations du Brésil et du Cap-Vert », a déclaré Rebeca Grynspan, Secrétaire général adjoint de l’ONU et Administrateur associé du PNUD. « Nous sommes fiers que le 10ème Match contre la pauvreté du PNUD puisse offrir au grand public l’opportunité de participer à la lutte contre la pauvreté et l'exclusion », a-t-elle ajouté.

 À cette occasion, l'équipe de Ronaldo était composée d’une pléiade de stars brésiliennes du football : Zico, Bebeto, Dida, Cafu, Roberto Carlos, Juninho Paulista, Leandro Damiao et Paulinho. Quant à l’équipe de Zidane, elle comprenait des internationaux de renom : Vitor Baia et Fernando Couto (Portugal) ; Falcao, Juliano Belletti, Diego Cavalieri et Emerson (Brésil) ; Fernando Hierro et Michel Salgado (Espagne) ; Juan Pablo Sorin (Argentine) ; Paolo Montero (Uruguay) ; Carlos Gamarra (Paraguay) ; Nakata (Japon) ; Fredrik Ljungberg (Suède) ; et Christian Karembeu (France).

« À chaque fois que nous sous rassemblons à l'occasion du Match contre la Pauvreté, nous réalisons que nous pouvons apporter une aide et contribuer à changer les choses », a indiqué l’ambassadeur de bonne volonté du PNUD Zinédine Zidane.

« Nous sommes très satisfaits des résultats du match de cette année, nous espérons recevoir bientôt de bonnes nouvelles des projets qui en bénéficieront au Brésil et au Cap-Vert », a renchéri son coéquipier Ronaldo, autre ambassadeur de bonne volonté du PNUD.

Retransmis par les télévisions du monde entier, cet événement annuel est soutenu par les deux instances dirigeantes du football que sont la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et l'Union européenne des associations de football (UEFA).

L’événement qui a eu lieu à Porto Alegre est le dixième d’une série de matchs annuels qui se sont déroulés successivement à Bâle, Madrid, Düsseldorf, Marseille, Málaga, Fès, Lisbonne, Athènes et Hambourg. Chaque année, les fonds collectés ont servi à soutenir des projets spécifiques dans un grand nombre de pays à travers le monde. Les gains générés par les différents matchs annuels ont contribué à des solutions durables pour réduire la pauvreté dans 29 pays en développement en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Contact:

Aziyadé Poltier-Mutal; Portable: + 41 79 3491610  - Tel: + 41 22 917 83 68; aziyade.poltier@undp.org