Le PNUD tient ses promesses de transparence et lance un portail consacré au suivi de l’aide

29 nov. 2012

image

New York — Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé aujourd’hui un nouveau portail accessible en ligne qui offre des données exhaustives sur son travail dans 177 pays et territoires. L’organisation remplit ainsi son engagement d’assurer une transparence totale d’ici 2013, ce qui va bien au-delà des normes internationales.

« La transparence est une des principales priorités du PNUD et un élément vital pour préserver la confiance que le public et nos partenaires nous ont accordée. Ce portail permet au public de suivre les flux d’aide et offre à nos partenaires la possibilité de gérer leurs ressources plus efficacement », a déclaré Helen Clark, l’Administrateur du PNUD.

« Nous sommes fermement engagés à travailler dans un esprit d’ouverture et de transparence, et nous continuerons d’améliorer la qualité, la quantité et le caractère opportun de nos rapports, afin que nos partenaires puissent exercer un contrôle sur leurs investissements au profit de la lutte contre la pauvreté, du développement humain et de l’avènement d’un avenir durable pour tous », a-t-elle expliqué.

Ce nouveau portail (open.undp.org) présente des informations détaillées sur les programmes dans leurs divers aspects, portant aussi bien sur les recettes et les dépenses que sur les activités et les résultats. Il passe en revue plus de 6 000 projets en cours du PNUD, ainsi que les projets clos financièrement en 2011 et en examine plus de 8 000 effets ou résultats.

Les utilisateurs du site ont la possibilité de trier les projets selon différents critères : domaine d’intervention, source de financement ou localisation géographique. Ils peuvent extraire les données détaillées liées aux budgets, aux organismes d'exécution et aux résultats ciblés dans des thématiques variées allant de la gouvernance et de l’état de droit à la prévention des conflits et au relèvement.

Le PNUD a créé ce portail dans le cadre de sa mise en œuvre de l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA). Le portail a été financé à hauteur de 225 000 dollars par les États-Unis, dont la contribution vient compléter le financement global assuré par l’IITA au titre du budget de base du PNUD.

Dès 2013, des mises à jour seront disponibles tous les trois mois sur l’ensemble des projets de développement en cours du PNUD. Précédemment, l’organisation avait publié les chiffres relatifs aux dépenses 2009-2010 dans le cadre de l’application de l’IITA.

Membre fondateur de l’IITA, le PNUD s’est engagé à adopter pleinement la norme commune sur la transparence de l’aide d’ici 2013, pour garantir la publication des données financières et des informations sur les projets de la manière la plus transparente et la plus accessible possible.

L’IITA est une initiative multipartite volontaire visant à faciliter la mise à disposition, l’utilisation et la compréhension des informations sur les dépenses consacrées à l’aide et constitue un catalyseur majeur en faveur de la circulation des données ouvertes.

Engagement à long terme
L’accès ouvert aux données sur l’aide permet aux parties prenantes de prendre des décisions plus éclairées et de mesurer l’étendue des progrès réalisés. Une telle démarche appuie également les recherches menées par les universitaires, les organisations de la société civile, les journalistes et tous ceux qui œuvrent pour faire avancer la compréhension des questions mondiales.

En tant que membre du Secrétariat de l'IITA, le PNUD a entrepris une action de sensibilisation à grande échelle avec les pays partenaires et les institutions du système des Nations Unies afin de promouvoir la nouvelle norme de transparence de l’aide et la rendre pertinente en matière de planification du développement, de gestion des finances publiques, de responsabilité mutuelle et d’autres processus au niveau des pays.

En octobre, une des principales organisations internationales consacrée à la transparence de l’aide a déclaré que le PNUD avait « obtenu de bons résultats » dans ses efforts de transparence. La campagne Publish What You Fund a classé le PNUD dans les 10 premières sur les 72 organisations répertoriées dans son Indice de transparence de l'aide 2012. Le PNUD « mérite d’être félicité pour avoir commencé à publier ses données dans le Référentiel de l'ITTA en novembre 2011 », a affirmé l’organisation en question.

L’indice de la transparence de l’aide permet d’établir tous les ans un classement des 72 organisations consacrées à l’aide, en s’appuyant sur 43 différents indicateurs. Les organisations ainsi répertoriées incluent des donateurs multilatéraux et bilatéraux traditionnels ainsi que des fondations privées et des institutions vouées au financement de la lutte contre le changement climatique et du développement.

Contacts

Mark Cardwell
Tel. +1 212 906 5385; mark.cardwell@undp.org