Le Prince héritier Haakon de Norvège inspiré par les efforts du PNUD en Haïti

31 oct. 2012

image L’Ambassadeur de bonne volonté du PNUD accompagné de S.E M. Heikki Holmås, Ministre du Développement international, ont visité plusieurs sites dans la région sud d'Haïti et dans la capitale Port-au-Prince. Photo: UNDP/Haïti

Port-au-Prince - Lors de sa première visite en Haïti, le Prince héritier a été impressionné par le dynamisme et la volonté des communautés haïtiennes à reconstruire leurs villes et leur économie.

« Des progrès dans le relèvement ont sans aucun doute été accomplis, mais Haïti reste confronté à un certain nombre de défis pour son relèvement et son développement. Je suis persuadé que ces défis peuvent être relevés et dépassés sous la direction des autorités haïtiennes, l'engagement du peuple haïtien, et le soutien continu des partenaires internationaux », a déclaré le Prince héritier Haakon ce mercredi.

L’Ambassadeur de bonne volonté du PNUD accompagné de S.E M. Heikki Holmås, Ministre du Développement international, ont visité plusieurs sites dans la région sud d'Haïti et dans la capitale Port-au-Prince. Lors de leur visite dans le département du Sud, ils ont pu apprécier des sites de gestion et d’endiguement des berges à Chantal où le Programme des Nations Unies pour le développement a contribué à la construction de murs en gabion qui ont eu un rôle clé dans la protection d’écoles, de communautés, de terres agricoles, de cultures et d’infrastructures essentielles lors du passage de l’ouragan Sandy en Haïti la semaine passée.

«Depuis 2010, la Norvège s’est activement engagé en Haïti à travers ses contributions. Nous sommes très heureux de voir que cet argent a permis de réduire la vulnérabilité des collectivités et renforcer leur résistance face aux aléas naturelles. Nous nous sommes engagés à continuer de soutenir à long terme ces efforts en Haïti », a déclaré le Ministre norvégien.

A Port-au-Prince, la délégation a eu l'occasion de connaitre les zones urbaines nouvellement réhabilitées à l'aide des débris recyclés. Près de 80 pour cent des 10 millions de mètres cubes de décombres causés par le tremblement de terre a été enlevé par les Haïtiens accompagnés par la communauté internationale. Trente pour cent d'entre eux ont été recyclés et transformés en matériaux de construction à partir desquelles, des corridors, des escaliers, des allées, et des places publiques ont été créées.

Les initiatives mises en place par le PNUD ont permis de générer près de 20 000 emplois temporaires qui ont palier à l’inactivité de milliers de personnes. Parmi les programmes de reconstruction et générateur d’emploi,  l’Ambassadeur de bonne volonté et la délégation ont également eu l’opportunité de visiter un Centre d’appui pour la reconstruction. Ce projet conjoint du Gouvernement Haïtien et du PNUD a augmenté l’autonomisation de communautés ayant souffert du tremblement de terre à Port-au-Prince et dans la ville de Léogâne pour prendre directement en main la réparation de leurs maisons, grâce notamment à une évaluation de la part d’ingénieurs qualifiés et des formations pratiques. A ce jour, plus de 6 200 bâtiments ayant été affectés par le séisme ont été évalués par l’équipe d’ingénieurs du projet et plus de 4 500 personnes ont pris part aux formations en technique de réhabilitation du bâti et aux constructions parasismiques.

« Les images du tremblement de terre du 12 janvier 2010, seront à jamais gravées dans ma mémoire. Mais lors de cette visite, je me suis concentré sur les progrès accomplis par le peuple haïtien, avec le soutien des partenaires internationaux, pour que le pays reprenne son essor. Je réaffirme l'engagement fort et à long terme du PNUD et de la Norvège à travailler avec le gouvernement et le peuple d'Haïti sur la réalisation de leurs objectifs de développement nationaux », a souligné l’Ambassadeur de bonne volonté du PNUD.

Pour conclure sa visite dans le pays, le Prince héritier visitera le centre-ville de Port-au-Prince pour mieux comprendre les défis auxquels font face les personnes, qui ont été déplacées après le séisme, en visitant le projet 16 camps / 6 quartiers. Cette initiative pilote a permis à environ 11 000 familles de retourner dans leurs quartiers d’origines et a pour objectif l’amélioration des conditions de vie dans ces quartiers à travers la réhabilitation des services de base comme les voies de communication, les points d’accès à l’eau, l’électricité et les espaces publiques. Le projet comprend également un appui au Programme de développement des fournisseurs du gouvernement qui vise à améliorer la compétitivité et la productivité du secteur privé tout en faisant la promotion d’une chaine de valeur des fournisseurs locaux sur le marché haïtien. L’objectif étant d’assurer la pérennité d’un emploi décent et durable sur le long terme pour les Haïtiennes et les Haïtiens.

Le prince héritier Haakon de Norvège a été Ambassadeur de bonne volonté du PNUD dévoué et compétent depuis 2003 avec l'ambition de contribuer à combler le fossé entre les riches et les pauvres dans le monde entier. Le plaidoyer pour progresser dans l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) est au cœur de l'engagement du Prince héritier Haakon. Il a utilisé son statut d’Ambassadeur pour exprimer que, même si le développement est un processus à long terme, la communauté internationale doit être à la hauteur de ses promesses de la réalisation des OMD d'ici 2015.

La contribution de la Norvège en Haïti comporte des mesures concrètes à long terme pour la protection des groupes vulnérables, en facilitant le dialogue dans le processus de reconstruction, la prévention des risques et désastres, la gestion durable des ressources naturelles et des énergies renouvelables. La Norvège coopère avec les gouvernements, les Nations Unies, la Banque interaméricaine de développement et les acteurs régionaux tels que le Brésil, Cuba et la République Dominicaine. La Norvège est aussi membre du Fonds de reconstruction d'Haïti.

La Norvège a largement contribué à la reconstruction d'Haïti après le tremblement de terre. Par l’intermédiaire du PNUD en Haïti, la Norvège a financé des projets pour plus de 18 millions de dollars, en particulier ceux liés à la réduction des risques et désastres et la protection de l'environnement et des domaines spécifiques comme les énergies propres et l’égalité des genres. Le financement mis à disposition par la Norvège a, par exemple, aidé le gouvernement haïtien à se préparer à la saison cyclonique, et à coordonner une  réponse efficace comme cela a été démontré lors de l'ouragan Isaac en août 2012 ; il a permis en outre la protection des populations contre les inondations dans le département du Sud, et a permis le reboisement de plus de 800 hectares de terres.

Pour de plus d’informations, veuillez contacter

Chirine El-Labbane, Tel.: +509 3600 7455, chirine.el-labbane@undp.org

Prince héritier Haakon Magnus de Norvège
  • UNDP Goodwill Ambassador, HRH Crown Prince Haakon of Norway visits Haiti
  • UNDP Goodwill Ambassador, HRH Crown Prince Haakon of Norway visits Haiti
  • UNDP Goodwill Ambassador, HRH Crown Prince Haakon of Norway visits Haiti
  • UNDP Goodwill Ambassador, HRH Crown Prince Haakon of Norway visits Haiti
  • UNDP Goodwill Ambassador, HRH Crown Prince Haakon of Norway visits Haiti
  • UNDP Goodwill Ambassador, HRH Crown Prince Haakon of Norway visits Haiti

Plus de photos Flickr

Publications
Haïti : un an après

UNDP’s goal is not just to enable a rapid transition to long-term recovery, but also to offer hope
and means to those who survived the crisis to rebuild their lives.

Haïti se relève

The recovery process will take many years, but numerous results have already been observed on the ground over the past 24 months.