L'Afrique a besoin d'une nouvelle révolution agricole, selon l’Administrateur du PNUD

14 sept. 2012

image Helen Clark et le Dr Boni Yayi, président du Bénin (à gauche), observe la transformation d'huile de palme au Centre national Songhaï, au Bénin. Photo: PNUD / Erick-Christian S. AHOUNOU

Cotonou, Bénin - L’Afrique devrait réinvestir dans l'agriculture pour créer des emplois pour les jeunes et les femmes, a déclaré Helen Clark, Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), au cours de sa visite officielle de trois jours au Bénin.

 « L'Afrique a besoin d'une nouvelle révolution agricole », a-t-elle dit lors de l'inauguration du Centre National Songhaï de Kétou, un centre incubateur pour l'agro-industrie et  l'entrepreneuriat de la jeunesse, qu’elle a inauguré aux côtés du Président de la République du Bénin, Boni Yayi. "J'espère que ce genre de formation peut être démultiplié, car l’Afrique est capable de nourrir sa population grâce à l’agriculture.

Helen Clark a effectué cette visite officielle au Bénin pour saluer la paix et la stabilité du pays, dans une région où les développements récents ont inversé le cours de l’histoire en matière d’acquis démocratiques et de développement.

«L’Afrique a besoin de femmes, de jeunes engagés et enthousiastes pour stimuler sa production agricole en utilisant les terres fertiles», a déclaré Helen Clark.

«En renforçant la capacité des jeunes, le Bénin est en train d'investir dans son capital le plus précieux », a-t-elle ajouté.

Le Centre Songhaï est un centre de formation, de production, de recherche et de développement de pratiques agricoles durables, appuyé par le PNUD afin de créer des emplois décents pour les jeunes et les femmes. Ce centre préconise l'utilisation de pratiques agricoles traditionnelles et modernes, combinées avec des cours de gestion et de responsabilité commune pour propulser les jeunes diplômés dans l'agriculture.

Au Bénin, seules 17% des terres arables sont cultivées.

Le centre nouvellement inauguré fait partie des six centres prévus dans le cadre du projet de promotion de l’entrepreneuriat agricole pour la transformation socio-économique des zones rurales du Bénin. Il a pour objectifs d’augmenter la production agricole, d’accroître la productivité et de créer des emplois productifs pour environ 10.000 jeunes par an.

«Les jeunes du monde entier ne demandent rien de plus que d'avoir l'opportunité, une chance d'avancer, d'être en mesure d'exprimer leurs opinions, et de contribuer à l’épanouissement de leur famille et de leur communauté.

Selon les statistiques du Bureau international du travail (BIT), plus de 87 % des jeunes Béninois travaillent dans le secteur informel, et le pays est également en train de lutter pour limiter le travail des enfants.

Au cours de son séjour au Bénin, Helen Clark a rencontré le Président Boni Yayi, le Premier Ministre Pascal I. Koupaki, et d'autres ministres clés du Gouvernement. Ces rencontres ont permis d’échanger sur  la mise en œuvre du plan stratégique de développement à long terme, lequel vise à accroître la compétitivité du pays en favorisant les investissements des entreprises, le renforcement du rôle des collectivités locales et du cadre institutionnel au sein du secteur agricole, sans oublier la modernisation du port et d'autres infrastructures essentielles.

"Un port performant à Cotonou a le potentiel d'être très important dans l'économie du pays, parce que le Bénin est un point d'entrée pour les pays enclavés du nord», a-t-elle souligné.

Par rapport à la gouvernance démocratique, les discussions avec les autorités politiques ont porté sur les initiatives en cours pour renforcer le processus électoral au Bénin.

«Le PNUD a joué un rôle important en appuyant le système électoral au Bénin, et nous attendons impatiemment que le parlement finalise les mesures adéquates, afin de disposer d’un système électoral convenable avant la tenue des élections locales prévues pour l'année prochaine», a affirmé Helen Clark.

Pour plus d’informations, contacter :

A Cotonou : Elsie Assogba, Chargée de Communication ; +229 97 96 76 53 ; elsie.assogba@undp.org
A Dakar : Maimouna Mills, Conseillère Régionale en Communication + 221 77 529 1298 ;
maimouna.mills@undp.org
A New York: Christina LoNigro, Attachée de Presse, +1 917 607 9446 ; Christina.loNigro@undp.org