Les Nations Unies lancent un partenariat mondial pour les droits des autochtones

20 mai 2011


New York Quatre institutions des Nations Unies ont lancé ce jour la première initiative mondiale destinée à mettre en œuvre les droits garantis par la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, qui protège les droits de plus de 370 millions de peuples autochtones vivant dans quelque 90 pays dans le monde.

Ce nouveau Partenariat des Nations Unies pour les peuples autochtones vise à renforcer, par le biais de la formation et de la consultation avec les gouvernements, les organisations et les représentants des peuples autochtones, le rôle des peuples autochtones en matière de prise de décision et d'élaboration des politiques.

Au cours de la 10ème session de l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, qui se tient du 16 au 27 mai à New York, le Secrétaire général Ban Ki-moon a appelé tous les pays à soutenir cette nouvelle initiative. « Les peuples autochtones apportent au monde une immense contribution », a déclaré Ban Ki moon. « En les aidant à accéder à leurs droits, nous protègerons également notre environnement commun pour le plus grand bien de tous », a-t-il ajouté.

Le Partenariat des Nations Unies pour les peuples autochtones découle de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones de 2007, largement reconnue comme l’un des instruments internationaux clés de protection des populations autochtones, qui représentent à ce jour 15 pour cent des pauvres du monde et un tiers des 900 millions de personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

Outre les niveaux de pauvreté disproportionnés dont elles souffrent, les populations autochtones ont également subi, durant des centaines d’années, des injustices historiques qui ont limité leur accès aux services juridiques, aux soins, ainsi qu’à l’éducation et à l’emploi. Le Partenariat des Nations Unies pour les peuples autochtones regroupe l’Organisation internationale du travail, le Programme des Nations Unies pour le développement, le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et les gouvernements concernés qui devront unir leurs efforts pour faire avancer les questions liées à la prévention des conflits autour des terres ancestrales et l’exploitation des ressources naturelles.

Contacts

Kevin Cassidy
International Labour Organization (ILO)
Tel: +1 646 707-2956
cassidy@ilo.org

Carolina Azevedo
UNDP New York
Tel: + 1 212 906 6127
carolina.azevedo@undp.org

Janine Kandel
UNICEF New York
Tel: + 1 212 326-7684
jkandel@unicef.org

Ravina Shamdasani
Office of the High Commissioner for Human Rights (OHCHR)
Tel: +41-22-9179310
rshamdasani@ohchr.org

UNIPP Consacré aux questions liées à la réduction de la pauvreté, au travail, aux droits de l’enfant et aux droits de l’homme