Conférence sur les océans

5 juin 2017

Les océans contiennent 90 % de toute l'eau présente sur Terre. Photo: PNUD en République dominicaine

Les océans du monde sont en grand danger et il faut agir d’urgence pour les sauver. Toute menace à l’encontre de l’océan constitue également une menace à l’encontre de notre climat, de l’économie mondiale et de notre sécurité alimentaire.

Même si les dégâts sont sous-marins et invisibles, leurs conséquences sont déjà une réalité qui nous affecte tous.

Pour atteindre les ambitieux Objectifs de développement durable (ODD) qui visent à éradiquer la pauvreté, à protéger la Planète et à faire en sorte que chacun vive dans la prospérité d’ici à 2030, il faudra nécessairement préserver les zones marines et côtières.

C'est l'Objectif de la toute première Conférence sur les océans qui se tiendra à New York du 5 au 9 juin 2017. Elle a pour but d’établir de nouvelles règles du jeu en vue de redonner la santé à nos océans et renforcer l’importance des objectifs de développement durable, notamment l’ODD 14.

Le travail mené par le PNUD pour protéger les océans

Le PNUD œuvre aux côtés de plus de 100 pays pour soutenir la restauration et la préservation de nos océans, ainsi qu’une meilleure gestion de nos ressources marines surexploitées.

Nous répondons à de nombreuses menaces urgentes auxquelles nos océans sont confrontés, de la réduction des risques liés aux espèces marines envahissantes à la création de réserves marines protégées au Belize, en passant par la sauvegarde des moyens de subsistance basés sur la pêche en Inde.

Ce travail contribuera à rétablir la santé de nos océans, à protéger les moyens de subsistance et l’activité économique qui en dépendent, et à éliminer la pauvreté.

Nos océans et les Objectifs de développement durable

Le monde a reconnu qu’il est urgent d’agir pour rétablir la santé de nos océans, y compris en fixant des cibles claires et ambitieuses au titre des Objectifs de développement durable.

Ces cibles visent à répondre aux principaux défis auxquels sont confrontés nos océans, dont la pollution, la surpêche, les subventions à la pêche, la perte des habitats côtiers et l’acidification.

 

Nos histoires

  • Les conseils que j’ai toujours entendus pour survivre à un tsunami sont simples et concis : il faut se réfugier à l’intérieur des terres, en altitude. Ces recommandations sont logiques et basées sur notre instinct primaire, qui est de s’éloigner toujours plus loin du danger. Mais aux Maldives, où je vis, ces instructions sèment la confusion, et peuvent même coûter des vies.

  • Un seul océan

    Trois histoires individuelles, un effort global pour sauver nos océans.

  • Déferlante d’actions pour sauver les océans

    La surpêche, la pollution, la perte d’habitat, l’invasion d’espèces exotiques et l’acidification mettent en péril la santé de nos océans. Le coût est à la fois économique, social et environnemental.

  • Un aperçu du changement climatique au Sénégal

    Environ un quart de la population du pays vit dans des zones côtières menacées par l’élévation du niveau de la mer. A Dakar, les inondations ont empiré au cours des années.

Plus

10 gestes à faire pour sauver
nos océans

Le PNUD global

Nos océans sont la vie. Ils nous fournissent de la nourriture, de l’eau et du travail. Ils nous protègent des conséquences néfastes des changements climatiques.

Et pourtant, l’humanité n’a pas été tendre envers eux. Alors, que pouvons-nous faire, en tant qu’individus, pour sauver nos océans ?

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe