Conférence sur les Petits États insulaires en développement

01 sept. 2014

Les Petits États insulaires en développement (PEID) sont les premiers à faire face aux changements climatiques provoqués par l’activité humaine. Des efforts collectifs sont aujourd’hui nécessaires pour atténuer l’impact des émissions de gaz à effet de serre, qui se manifeste notamment par une dangereuse montée des eaux.

La troisième Conférence des Nations Unies sur les Petits États insulaires en développement (PEID) aura lieu à Apia, aux Samoa du 2 au 4 septembre 2014. Les institutions de l’ONU, les gouvernements, la société civile et les ONG se rassembleront pour permettre à la communauté internationale de trouver des solutions durables aux problèmes complexes et souvent uniques des PEID. 

Ces problèmes sont de véritables défis au développement durable de ces États, que le PNUD et ses partenaires se proposent de relever.

Notre travail dans les PEID

Le PNUD à Sao Tome & Principe

Des systèmes d'alerte précoce pour protéger Sao Tomé-et-Principe

Les habitants de Sao Tomé-et-Principe, principalement des pêcheurs et des agriculteurs, sont de plus en plus menacés par le changement climatique. Plus

îles Marshall

Îles Marshall : protéger l’eau potable de la sécheresse et de la montée des eaux de mer

Les réserves d’eau de Majuro ont augmenté grâce au projet de rénovation du réservoir. Elles peuvent désormais durer trois ou quatre mois en cas d’urgence. Plus

point d'approvisionnement en eau

Une eau plus saine pour Haïti

Trouver une source d’eau potable a toujours été un défi pour les Haïtiens et les changements climatiques intervenus au cours des dernières années ont exacerbé ce problème Plus