Journée internationale de la femme

8 mars 2013

Beatrice Muderwa a été victime de violences sexuelles et retrouve peu à peu une vie normale avec le soutien psychologique et financier d'un centre communautaire du Sud Kivu, en République démocratique du Congo. (Photo: Junior D. Kannah/PNUD RDC)

Cette année, la Journée internationale de la femme a pour but de faire progresser la lutte pour l'égalité des sexes et a pour thème: « Une promesse est une promesse : il est temps d'agir pour mettre fin à la violence contre les femmes ».

« En cette Journée internationale de la femme, nous nous engageons à ne laisser aucun crime contre des femmes impuni et à systématiquement refuser que des femmes soient punies pour des violences qu’elles ont elles-mêmes subies. Nous nous engageons de nouveau à lutter contre ce fléau mondial, où qu’il frappe : dans les familles et dans le monde du travail, dans les zones de guerre et dans les pays en paix, et dans l’esprit des gens qui laissent libre cours à ces violences. » Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU

Lisez sur le travail du PNUD pour l'émancipation des femmes

Nos Vidéos

Nos histoires

Le PNUD en République démocratique du Congo

Pour soutenir et répondre aux besoins des personnes fragilisées par les conflits, le PNUD a créé 12 centres communautaires multifonctionnels dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu.Voir 

Le PNUD en Haïti
Le PNUD en Haïti

Haïti : les femmes, moteur de la reconstruction économique

Ninite Eltêbe, une Haïtienne de 56 ans pleine de ressources, a perdu son entreprise lors du tremblement de terre meurtrier de 2010. Trois ans plus tard,Voir 

Le PNUD au Soudan

Un programme du PNUD au Darfour aide à promouvoir et améliorer l'accès à la justice pour tous.Voir 

PNUD au Bangladesh
Le PNUD au Bangladesh

Bangladesh: Autonomiser les femmes pour vaincre la pauvreté

Au cours des dix dernières années, le Bangladesh a réussi à réduire le taux de pauvreté de 
moitié, il a vu la taille des familles 
diminuerVoir 

Plus