Journée Internationale pour l'Elimination de la Pauvreté

17 oct. 2012

imageLes villageois de Molia au Niger gèrent un jardin communautaire qui nourrit 100 familles. Photo: David Ohana / OCHA.

L'extrême pauvreté tue plus d'enfants, d’adolescents et d’adultes que n'importe quelle guerre. Chaque jour, les personnes vivant dans l'extrême pauvreté sont menacée par le manque de nourriture, de logement et d'accès aux services essentiels.

«Mettre fin à la violence de l'extrême pauvreté » c’est le message de La Journée internationale 2012 pour l'élimination de la pauvreté

En Savoir plus sur notre travail sur la réduction de la pauvreté >

 

Nos histoires

image

Des semences au marché, transformations radicales de l’agriculture éthiopienne

Hurgessa Gutema est propriétaire d’une petite ferme à Wolisso en Éthiopie centrale et voit ses récoltes augmenter chaque année grâce à des semences de meilleur qualité et à des engrais venant de l’union des agriculteurs. « Nous récoltons jusqu’à 20 quintaux pour chaque demi-hectare cultivé » dimore

image

Philippines : les bûcherons au secours de l’économie

Dix hommes sont assis en cercle sur le sol d’une salle de classe improvisée à Palo, aux Philippines. « Un, deux, trois, quatre, cinq… » Sous le regard amusé des enfants du logement provisoire voisin, ils s’exercent à la réanimation cardio-vasculaire à l'aide d'un mannequin. À l’autre bout de la clasmore

image

Aider les jeunes du Yémen à lutter contre le chômage

Tahani, 25 ans, marche le long d'une rangée d’arbres qu’elle a plantés le matin même avec son équipe de travail. « C'est bien d'avoir du travail. J'ai plaisir à planter des arbres parce que je sais qu’ils seront là pendant de nombreuses années », dit-elle. La vie n’a pas toujours souri à Tmore

image

Au Belize, des jeunes se préparent à la vie

Il aura fallu de la détermination et du courage au jeune habitant du Belize, Diangelo Ramos, pour survivre après avoir été expulsé de chez lui à l’âge de 13 ans. « Je buvais à l’école, je manquais des cours », dit-il. « Mais ma prof m’a dit qu’elle ne me laisserait pas tomber car ellemore

image

Bhoutan : des coopératives au services des villageois

Il y a 10 ans, Karma Choeni Dema, alors âgée de 44 ans, divorcée et mère de 7 enfants au Bhoutan, n’imaginait pas devoir un jour subvenir seule aux besoins de sa famille qui vivait des maigres récoltes que lui procuraient ses terres. Aujourd’hui, Karma est présidente de la Coopérative Shersong à Monmore

Nos Videos

Message d'Helen Clark
thumbnail

Aujourd’hui, nous pouvons à juste titre nous féliciter des progrès obtenus dans la lutte contre la pauvreté extrême, mais nous devons continuer à joindre nos efforts pour l’éliminer totalement

J'espère que le programme mondial de développement pour l’après 2015 sera à la hauteur de cette ambition.

Lire le message