Des cuisinières éco-énergétiques pour les survivants du séisme au Népal

16 juin 2015

Madhukar KC démontre comment fonctionnent ses cuisinières en même temps qu’il les installe dans un abri temporaire. Photo: Kamal Raj Sigdel/PNUD Népal

Apres les deux séismes en avril et mai, trois millions de personnes se sont retrouvées sans abri. Elles ont dû aller vivre dans des tentes ou des abris temporaires, avec les risques d’incendie dus au mode de cuisson et les mauvaises conditions sanitaires que la situation comporte.

Madhukar KC, un ingenieur local, lauréat du PNUD pour sa cuisinière à faible consommation énergétique, s’est rendu compte du potentiel qu’offrait sa technologie. Il a rejoint les bénévoles de l’Institut népalais d’ingénierie qui aident les survivants à construire des abris temporaires pouvant résister à une catastrophe naturelle.

 « La première semaine après le séisme, je réfléchissais déjà au meilleur moyen de mettre à profit mon invention pour aider ceux qui en avaient besoin. J’ai été très heureux de me joindre à eux », explique-t-il.

Les abris temporaires ne coûtent au total que 15 000 Rs chacun, soit 150 dollars americains, cuisinière propre et éco-énergétique comprise. (La cuisinière de K.C. coûte 2000 Rs, soit 20 dollars.)

Moins d’une semaine après avoir rejoint les bénévoles, KC avait déjà reçu des commandes pour plus de 2000 cuisinières, dont la moitié pour des régions touchées par le séisme. Ces commandes proviennent d’organisations à but non lucratif, du secteur privé ou de particuliers.

 « Je vais me rendre dans le district de Nuwakot la semaine prochaine pour installer une centaine de nouvelles cuisinières financées par l’hôpital Vayodha dans le cadre de ses actions caritatives », dit-il.

Au début, les étudiants et diplômés de l’Institut de médecine avaient construit et installé des abris temporaires sans la cuisinière de KC. Mais les villageois se plaignaient de la fumée quand ils cuisinaient à l’intérieur.

« Nous cherchions des solutions et nous nous sommes souvenu de l’appareil novateur de KC », explique Sagar Gyawali, un ancien de l’Institut de médecine qui se spécialise dans les énergies renouvelables.

« Lorsque nous avons commencé à construire les abris temporaires avec la cuisinière éco-énergétique, la demande a été très forte, continue Gyawali. J’ai essayé plusieurs modèles de cuisinière, mais celle de KC est révolutionnaire. »

KC a procédé à quelques ajustements pour tenir compte des besoins des survivants du séisme. Il a ajouté une cheminée et un espace extérieur pour la cuisinière, permettant de résoudre le problème du manque de place et celui de la fumée.

Dans le cadre d’un projet financé par le PNUD et le Programme de micro financement du Fonds pour l’environnement mondial en 2009, KC avait installé sa cuisinière dans plusieurs maisons, pour remplacer un ancien four à gaz ou un poêle à bois.  Les résultats ont montrés que les femmes étaient ravies d’utiliser le nouvel appareil et qu’elles faisaient des économies de gaz ou de bois de chauffage à hauteur de 60%.

La mission de KC ne s’arrête pas là. Il y voit l’occasion de modifier les cuisines népalaises traditionnelles, qu’il juge peu pratiques et extrêmement dangereuses.

« Nous pouvons faire en sorte de supprimer la pollution dans toutes les nouvelles habitations et les abris » déclare-t-il.

D’après les premières estimations, au moins 300 000 logements devront être reconstruits. Même si certains ont déjà rebâti le leur, d’autres n’ont pas encore commencé.« Imaginez ce qu’il se passerait si toutes ces maisons consommaient moins d’énergie, ne fût-ce que pour la cuisine », conclut KC.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe