Cuba, un modèle de résilience pour les Caraïbes

25 févr. 2015

Préparation aux risques à Cuba. Photo: PNUD Cuba

Peuplée de 36 millions d'habitants, les Caraïbes regroupent diverses langues et cultures, ïles petites et grandes, villes côtières et villages de montagne. Malgré cette diversité, la région a un point en commun : son exposition aux ouragans.

En 2012, Sandy a ravagé la région de la Jamaïque à Cuba, avant de poursuivre sa course dévastatrice le long de la côte Est des États-Unis jusqu'à New York. Avec le changement climatique qui aggrave la fréquence et l'intensité du phénomène, des mesures exhaustives s'imposent pour protéger les communautés exposées.

Pour lutter contre cette menace, le gouvernement cubain collabore avec PNUD depuis 2005 pour mettre en place des centres de gestion des risques de catastrophe (RRMC). Le modèle des centres repose sur la promotion du processus décisionnel local, des systèmes d'alerte précoce coordonnés, une gestion efficace des base de données et de la cartographie ainsi qu'une bonne préparation communautaire.

Chaque RRMC prend en charge les communautés enclavées qui n'ont pas forcément accès à l'information nécessaire pour gérer les risques. Elles sont équipées et formées à identifier les désatres potentiels, mais aussi à prendre des mesures de protection efficaces.

Au total, le gouvernement cubain a mis en place 8 centres provinciaux et 84 centres municipaux, reliés à 310 localités. Depuis le lancement du modèle, Cuba a été frappé par 15 cyclones tropicaux, dont 11 ouragans. Au cours de cette période, la Défense civile cubaine, appuyée par les RRMC locaux, a protégé plus de 8 millions de citoyens, évacué plus de 47.000 touristes et relogé trois agglomérations.

« La réduction des risques est la raison d'être des RRMC, c’est-à-dire promouvoir la gestion collective des connaissances et de l'information pour soutenir la prise de décisions au niveau local », explique Claudio Tomasi, représentant résident du PNUD à Cuba.

Le modèle a suscité un grand intérêt dans la région et débouché sur une coopération Sud-Sud inédite. Depuis 2009, Cuba a partage les leçons apprises avec les Iles Vierges britanniques, la République dominicaine, la Guyane, la Jamaïque et Trinité-et-Tobago. Tous ont tous reçu un appui sous forme d'outils, de sessions de formation régionales, d'assistance technique et d'initiatives pilotes. En collaboration avec PNUD, l’initiative a aidé ces pays et territoires à adapter le modèle à leur contexte national pour renforcer leurs pratiques de réduction des risques. L'objectif à long terme de cette coopération est de fortifier les systèmes locaux de gestion de catastrophe afin de mieux les intégrer à la planification et au développement territorial.

« Le Centre de réduction des risques de catastrophe nous permettra de prévenir, d'atténuer et de lutter contre les inondations tout au long de l'année », note Leonardo Valdez Recio, chef du Groupement des sapeurs-pompiers de La Victoria, en République dominicaine. « Toutes les institutions communiqueront en permanence pour prendre les décisions susceptibles de prévenir et de réduire les dégâts, mais aussi d'amoindrir l'impact humain ».

Modèle réussi de collaboration régionale et de coopération Sud-Sud, les RRMC cubains seront présentés par le Gouvernement cubain et nos collègues du PNUD à Sendai, au Japon, lors de la prochaine Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophe.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe