Guinée-Bissau : second tour de la présidentielle

19 mai 2014

imageUne électrice vote pour le second tour des présidentielles. Photo: PNUD Guinée-Bissau

Après un premier tour couronné de succès et un taux de participation de 88 % (un record dans l’histoire des élections démocratiques du pays) la Guinée-Bissau a organisé le second tour de la présidentielle ce dimanche 18 mai.

Pour préparer le scrutin, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a apporté son assistance technique à la Commission électorale nationale. L’organisation a commandé et distribué 805 000 bulletins de vote et documents électoraux (feuilles de résultats, listes électorales, etc.) en Guinée-Bissau et dans des pays d'accueil de la diaspora bissau-guinéenne, tels que le Cap-Vert, l'Espagne, la France, la Gambie, la Guinée (Conakry), le Portugal et le Sénégal.

« Le premier tour s'est bien déroulé. Les électeurs ont voté dans le calme. J'espère qu'il en sera de même pour le second tour et que les candidats accepteront les résultats qui, je le souhaite, traduiront la volonté populaire, » a déclaré Mariam Djalo, une électrice de Cuntum Madina, un quartier de Bissau.  

Outre l'appui du PNUD, un réseau de 1 000 éducateurs civiques a participé au processus à travers des programmes de sensibilisation et des appels à une participation massive au scrutin.
Pour le second tour, le réseau d'éducateurs civiques s'était fixé pour principal objectif de réduire le nombre de bulletins nuls, 100 000 au premier tour, jugé trop élevé.

« Cette dernière phase de l'élection marque l'aboutissement d'un long processus qui, nous l'espérons, débouchera non seulement sur le rétablissement de l'ordre constitutionnel, mais aussi mettra fin à la politique d'exclusion et à la culture de l'impunité. L'ONU et les autres partenaires du pays souhaitent renouer le dialogue avec le Gouvernement et le peuple bissau-guinéens en vue de bâtir un État responsable et une nation résiliente, » a déclaré M. Gana Fofang, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général, Coordonnateur résident de l'ONU et Représentant du PNUD en Guinée-Bissau.