PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Centrafrique : des bailleurs de fonds se réunissent pour discuter de la coordination et de l'efficacité de l'aide

5 mai 2014

Le Forum des partenaires de développement annonce des mesures pour accroître la coordination et l'efficacité de l'aide

Yaoundé, Cameroun — Plusieurs nations et organisations internationales ont lancé aujourd'hui un nouveau forum sur la Centrafrique (RCA) destiné à aider le pays à se relever des violences sectaires qu’il subit actuellement et à poursuivre ses efforts de développement.

La récente crise qui a frappé le pays a entraîné la mort de milliers de femmes, d'hommes et d'enfants et fait près d'un million de déplacés, et on estime à 2,2 millions le nombre de personnes qui ont besoin d'aide humanitaire. Les combats ont causé la destruction d’infrastructures critiques et de services sociaux de base, contribuant ainsi à augmenter la vulnérabilité des populations dans un pays qui compte déjà parmi les plus pauvres au monde.

Au cours de la réunion, le Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général en Centrafrique, Georg Charpentier, a fait part de l'évolution du contexte politique et des conditions de sécurité avant de présenter officiellement un nouveau Fonds d'affectation spéciale multidonateurs pour la RCA, créé pour soutenir les efforts de redressement et de développement.

Le Fonds, géré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), vient appuyer la proposition en six points du Secrétaire Général des Nations Unies visant à rétablir la sécurité, à soutenir le renforcement de l’État, à établir les priorités du processus politique et de réconciliation et à favoriser le redressement.

“La crise exige un financement urgent de la part de la communauté internationale. Le redéploiement de l'autorité de l’État à l'intérieur, de même que les efforts de stabilisation et de réconciliation, sont décisifs pour progresser sur la voie d'une transition sur le plan politique et de la sécurité, mais aussi pour préparer les élections et pour engager la reprise économique” a indiqué M. Charpentier en remerciant les participants pour leur soutien.
“Les agences, les fonds et les programmes des Nations Unies à Bangui s'engagent à mener à bien ces activités prioritaires le plus rapidement possible,” a-t-il ajouté.

Le Forum des bailleurs de fond est le tout premier à être organisé entre des partenaires de développement exerçant leurs activités directement à Bangui et dans les pays voisins. Les partenaires qui ont assisté à la rencontre ont déclaré que le Fonds d'affectation spéciale multidonateurs, qui vient compléter le fonds “Békou” de l'Agence française de développement, permettrait d'assurer la coordination nécessaire et l'efficacité de l'aide de la communauté internationale au développement de la RCA.

Le PNUD apporte son soutien au Gouvernement de transition en répondant au besoin urgent de fonds et de support technique aux services essentiels et en aidant le Gouvernement à poursuivre ses efforts de réconciliation jusqu'aux prochaines élections présidentielles, prévues dans un an.

Dans le cadre du Fonds pour la consolidation de la paix des Nations unies, le PNUD commencera à verser ce mois-ci, 4,6 millions de dollars US pour le règlement des salaires de 3 800 agents de police et de gendarmerie.

En février dernier, le PNUD a également lancé une initiative sur deux ans, qui devrait concerner plus de 350 000 personnes touchées par le conflit, en vue de promouvoir la cohésion sociale, de reconstruire les infrastructures locales et de créer des emplois à court terme dans les communautés dont les habitations et les lieux de travail ont été détruits par les violences actuelles.

Le mois prochain, des campagnes de sensibilisation portant sur des questions comme les droits de l'homme, la toxicomanie et les violences sexuelles et liées au genre seront également étendues aux populations de Bangui, à travers des débats publics et les médias.