Les crises souvent accompagnées d’occasions de changements, selon un rapport du PNUD

22 oct. 2013

Malgré les progrès accomplis l’année dernière en matière de prévention des conflits et des catastrophes, de nombreux pays sont toujours aux prises avec des crises chroniques et restent souvent enlisés dans la pauvreté.

Jordan Ryan, directeur du Bureau de la prévention des crises et du relèvement, remarque dans le rapport du PNUD (en anglais) que : « Dans de nombreux pays à travers le monde où les conflits et les catastrophes se sont multipliés en 2012, nous avons pu constater à quel point les crises peuvent compromettre les investissements pour le développement et être la cause de terribles souffrances humaines, spécialement dans les communautés fragiles qui manquent de résilience. »

« Même en temps de crises, d’importantes occasions de transformation se présentent souvent parallèlement aux terribles perturbations causées par les conflits et les catastrophes. »

Le rapport qui a été rendu public cette semaine, met en exergue comment le PNUD a contribué à prévenir les conflits et les catastrophes et à y répondre en 2012.

Helen Clark, Administratrice du PNUD, déclare dans le rapport : « (…) Des pays de l’Amérique du Sud et des Caraïbes où des taux élevés de criminalité et de violence exacerbent souvent la pauvreté, à la Syrie où un conflit meurtrier et la crise humanitaire corollaire continuent de faire de nombreux morts, jusqu’aux Philippines où le typhon Bopha a fait périr plus de mille personnes et en a fait déplacer des centaines de milliers d’autres, les crises empêchent le développement, renforcent les inégalités et affaiblissent les efforts visant à faire sortir les personnes de la pauvreté. »

Elle a souligné que l’année a été ponctuée de nombreuses tragédies – de la région des États arabes, à la Corne de l’Afrique, à la République démocratique orientale du Congo, au Sahel, en passant par les Caraïbes et les Amériques où les dégâts et la destruction occasionnés par l’ouragan Sandy ont été considérables.

Mais le rapport a également mis en lumière les succès. Parmi les résultats prometteurs pour le PNUD, obtenus en 2012, on peut citer entre autres les efforts contribuant à protéger les droits des victimes des violations des droits de l’homme au Guatemala, et l’analyse des impacts du changement climatique sur les catastrophes possibles au Kirghizistan.

« Comme le montre ce rapport, 2012 a été une année extraordinaire pour le PNUD qui a tenu l’engagement pris de permettre aux pays affaiblis par les crises de profiter du développement, » déclare Ryan. « Au vu des défis indiscutables auxquels notre époque est confrontée, la prévention des crises et le relèvement doivent demeurer un élément vital et essentiel du programme de développement mondial. »

Dans le cadre de ses activités dans le monde, le PNUD a aidé 72 pays à réagir face aux catastrophes et aux conflits et à s’en relever. Le PNUD se concentre sur des objectifs de développement à long terme en aidant les populations touchées à accéder à des moyens de subsistance, à la justice et à l’état de droit, tout en aidant les gouvernements à se stabiliser et les pays à ne pas replonger dans des conflits alors qu’ils se préparent aux éventuelles catastrophes.

Parmi les points à retenir du rapport, il faut citer :

  • Le PNUD qui face aux millions de réfugiés qui fuient la Syrie, a fourni une aide d’urgence aux personnes déplacées par le conflit.
  • Au Salvador, où les taux d’homicides sont parmi les plus élevés au monde, le PNUD s’est employé à améliorer la sécurité, à faire front à la violence des gangs, au crime organisé et à lutter contre l’accès facile aux armes. En 2012, le Salvador a vécu sa première journée sans un seul meurtre depuis 2009.
  • Au Ghana, au Kenya, au Nigeria, au Togo et en Ouganda, le PNUD a appuyé la prévention des conflits et les activités de médiation afin de garantir des passations de pouvoir pacifiques et sans heurts.
  • Dans le monde, les programmes soutenus par le PNUD ont confisqué, détruit ou enregistré des milliers d’armes illégales.