PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Sommet pour le bien social 2013 : 60 pays prennent part à un dialogue mondial

25 sept. 2013

2 participantes au « Meetup » à Hargeisa, Somaliland

Au troisième et dernier jour du Sommet pour le bien social, le réseau mondial de bureaux de pays du PNUD avait organisé un nombre sans précédent de « meetups » (rencontres) à travers le monde. Du Bangladesh à l'Ukraine, du Japon au Nicaragua, du Kazakhstan à la Colombie, plus de 60 pays ont participé aux débats sur le rôle des nouvelles technologies, des innovations et des médias sociaux dans les principaux grands défis auxquels  sera confrontée la prochaine génération.

Cette année, les « meetups » ont porté sur le thème #2030NOW :  que faire pour créer les conditions favorables au monde dans lequel nous voulons vivre d’ici 2030 ?

La Sierra Leone a tenu son premier « meetup » à Freetown, à l'occasion duquel le prix de l'Innovation 2013 du PNUD a été décerné à Salton Massally, un jeune homme de 23 ans, pour son site de recherche d'emploi axé sur les communautés www.careers.sl. Le « meetup » de Freetown a porté sur les moyens d'autonomiser les jeunes de ce pays d'Afrique de l’ouest désormais sur le chemin du relèvement, après des décennies de guerre civile.

« Les jeunes sont les leaders d'aujourd'hui et de demain, de même que des innovateurs qui nous relient à une nouvelle ère, l'ère de la technologie » a déclaré  Sudipto Mukerjee, Directeur du bureau de pays du PNUD, dans son discours d'ouverture. « Tous les jeunes citoyens de Sierra Leone peuvent contribuer à la transformation et à l'amélioration de leur pays ».

Au moment où le Kenya vivait une tragédie nationale, avec l’assaut du centre commercial Westgate à Nairobi, le bureau de pays du PNUD au Kenya et l'équipe du Sommet pour le bien social ont organisé un « meetup ». Après avoir rendu hommage à ceux qui ont perdu la vie, les participants ont indiqué qu'il fallait améliorer les services aux jeunes, en particulier la formation professionnelle, afin qu'ils soient à même de participer à la croissance de leur pays à l'avenir.

Le « meetup » organisé en Haïti a été retransmis en direct au centre de New York. Les participants ont abordé toute une gamme de sujets, des services monétaires par la téléphonie mobile à la façon dont la musique populaire peut éduquer les citoyens et conduire au bien social.

Les participants à New York ont également écouté la discussion organisée par le bureau de pays du PNUD au Pakistan. Un groupe d'experts a abordé le thème des changements climatiques et a débattu de la façon dont en atténuer les effets par les nouveaux médias et les nouvelles technologies qui permettraient d’informer les communautés des mesures de prévention des catastrophes.

Au total, le Sommet pour le bien social a réuni plus de 20 000 personnes et a ouvert la discussion à plus de 103 millions de personnes dans le monde via les médias sociaux.

Contacts

UNDP-newsroom@undp.org

Téléphone:  +1 (212) 906-5382