PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

un « Portail pour le développement arabe » ouvre l'accès aux données de 22 pays

19 avr. 2013

Plus de 70% de la population de la Somalie est sous l'âge de 30 ans selon le Rapport sur le développement humain en Somalie du PNUD, sur la base d'enquêtes menées auprès de plus de 3000 ménages. Le rapport a également révélé que le taux de chômage des jeunes âgés de 14 à 29 est de 67 pour cent, un des taux les plus élevés au monde. Photo UNHCR/ B. Heger

Washington, D.C. – Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Banque mondiale et le Fonds de l'OPEP pour le développement international (FODI) ont convenu ce jour de mettre en place un mécanisme innovant de collecte de données, destiné à fournir un accès en ligne aux statistiques très attendues sur le développement dans les 22 pays membres de la Ligue des États arabes.

Le Portail pour le développement arabe devrait publier des données actualisées, fiables et pertinentes sur le développement dans les pays de la région des États arabes, et offrir ainsi aux gouvernements arabes les informations dont ils ont besoin pour procéder à des investissements fondés sur les faits au titre des initiatives et des politiques de développement humain. Actuellement, le dialogue politique dans de nombreux pays arabes est limité du fait d’un accès insuffisant aux données.  

« Le Portail pour le développement arabe intervient à un moment clé », a déclaré Sima Bahous, Directrice du Bureau régional du PNUD pour les États arabes, qui a représenté le PNUD lors de la cérémonie de signature. « La région arabe est à la croisée des chemins et les progrès vers le développement humain durable sont essentiels pour parvenir à réaliser la paix, la sécurité et l'inclusion à plus large échelle auxquelles les peuples et les gouvernements de la région aspirent », a-t-elle expliqué.

Le Portail pour le développement arabe est financé par le Groupe de coordination des institutions arabes nationales et régionales de développement, un organe de coordination regroupant trois organismes bilatéraux et six organismes multilatéraux chargés de l’aide au développement dans la région arabe.  

Le public cible est constitué non seulement de décideurs et de responsables politiques mais il inclut également des investisseurs du secteur privé, des analystes, des agences de développement et des organisations non gouvernementales, qui apportent des contributions vitales aux politiques de développement.

Le Portail offrira des statistiques mises à jour ainsi que des blogs, des espaces de discussion, des possibilités de vote et des plateformes de collaboration en temps réel, autant d’éléments qui contribueront à établir une communauté en ligne dont les efforts seront consacrés à l’amélioration de la vie des gens ordinaires dans la région des États arabes.