Objectifs du Millénaire pour le développement : 1000 jours pour un nouvel élan

16 avr. 2013

imageA New York, les employés du PNUD ont rejoint leurs collègues de l'ONU pour marquer leur soutien à la campagne des «1000 jours». Photo ONU / Garten

New York - De l’Érythrée au Bangladesh, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a marqué le compte à rebours des mille derniers jours avant 2015, date butoir pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Le 5 avril, le PNUD a lancé la campagne « Un nouvel élan pour les OMD : 1000 jours d’action ». Le personnel de l’organisation a fait preuve de créativité pour saluer ce tournant à travers les médias sociaux, des émissions en direct et des tables rondes.

En Érythrée, le PNUD et l’Équipe de pays des Nations Unies ont organisé une série d’activités de sensibilisation en partenariat avec le gouvernement.

Aux Comores, où le PNUD a retransmis des messages à la radio et à la télévision nationale, les utilisateurs de téléphones portables ont reçu chaque jour, pendant une semaine, un texto pour chaque OMD.

« Les OMD ont prouvé que des objectifs mondiaux ciblés peuvent faire une grande différence, » a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon. « Le succès des 1 000 prochains jours affectera non seulement les vies de millions de personnes, mais donnera également un nouvel élan à nos projets pour l’après-2015 et nous permettra de relever les défis du développement durable. »

Au plan mondial, le PNUD s’est associé aux équipes de pays des Nations Unies, avec les gouvernements, la société civile, les médias et autres partenaires, pour renforcer la prise de conscience à l’égard des réalisations des OMD, et consolider les efforts pour combler le retard de certains objectifs, par exemple en stimulant la mise en œuvre de Plans d’action accélérés ».

« Malgré les progrès réalisés, les projections suggèrent qu’en 2015, près d’un milliard de personnes vivront en situation d’extrême pauvreté » a affirmé l’administrateur du PNUD, Helen Clark. « Un grand nombre de personnes souffriront encore de la faim, de malnutrition, de l’absence d’eau potable, du fardeau de maladies évitables, de discriminations liées au genre, etc. Quel que soit le succès des efforts en vue des OMD, de telles souffrances ne sont pas compatibles avec la dignité, l’équité, la liberté, la paix et la prospérité envisagées par la Déclaration du Millénaire. »

La journée a commencé par une mobilisation massive des médias sociaux pendant
1 000 minutes : 11 691 contributions et 29 280 tweets sous le hashtag #MDGMomentum ont touché une près de 50 millions d’utilisateurs individuels et 294 millions de « followers ». Les messages et les tweets ont été relayés par les équipes du PNUD, du Pérou à la Suède et à la Norvège, en passant par le Pakistan et le Salvador.

La page Facebook de l’organisation, illustrée de photos et d’infographies sur les OMD a quant à elle été visionnée 385 000 fois.

Le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) a organisé un festival sur Twitter consacré aux OMD. Pour sa part, le PNUD Bangladesh a utilisé activement Twitter et Facebook pour lancer un concours photo pour les groupes de jeunes et les établissements d’enseignement. Le but de cette initiative est de diffuser des reportages photo sur les succès des OMD et de reprendre des slogans extraits des débats de haut niveau sur les OMD.

Au Bhoutan, à Madagascar, en Sierra Leone et au Zimbabwe, les équipes de pays des Nations Unies ont organisé des discussions de groupe sur les OMD et les enseignements tirés, avec la participation de fonctionnaires, de représentants de la société civile et du monde universitaire.

Au Burundi, l’équipe de pays des Nations Unies a organisé pour l’occasion un match de basketball dont le but était de « marquer des points en vue des OMD ».

Le personnel au siège de l’ONU à New York et du PNUD au Rwanda et dans l’ancienne République yougoslave de Macédoine – ainsi que des scouts du Malawi – ont posé pour des photos de groupe composant la forme du chiffre 1 000. Ces images ont été diffusées sur les médias sociaux.

S’exprimant lors d’une cérémonie le 12 avril à New York, en compagnie des co-présidents du Groupe de mobilisation pour les objectifs du Millénaire pour le développement et de Jeffrey Sachs, son conseiller spécial pour les OMD, Ban Ki-moon a remarqué : « Il nous reste moins de 1 000 jours pour combler le retard et accélérer les efforts. Cela signifie qu’il nous faut renforcer maintenant nos efforts pour atteindre les objectifs et redonner un nouvel élan pour l’après-2015 ».

« Les OMD restent prioritaires. Plus nos réalisations seront importantes pendant le compte à rebours de 1 000 jours jusqu’au 31 décembre 2015, plus notre approche consistant à définir les objectifs et les cibles au-delà de cette période gagnera en crédibilité, » a déclaré Helen Clark.