PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Antonio Banderas lance un appel pour mettre fin à la violence faite aux femmes

7 mars 2013

Genève — Antonio Banderas, vedette de cinéma et ambassadeur de bonne volonté du PNUD a lancé ce jour, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, un appel vidéo mondial en faveur de l’arrêt des violences à l’égard des femmes.

« Jusqu'à 60 pour cent de femmes dans le monde subissent une forme ou une autre de violence physique ou sexuelle au cours de leur vie, et près de la moitié de toutes les agressions sexuelles sont commises à l'encontre de jeunes filles de moins de 16 ans. Chaque année, 2 millions de femmes et de filles sont victimes de la traite des personnes à des fins de prostitution, de travail forcé, d'esclavage ou de servitude. Ces filles et ces jeunes femmes sont exposées aux mariages précoces, aux mutilations génitales et au VIH, ce qui met en péril leur santé et porte atteinte à leurs droits. Ces pratiques sont inadmissibles et doivent cesser », a déclaré Antonio Banderas.

Dans son message, Banderas s’adresse aussi aux hommes et les invite à se joindre à lui afin de dénoncer la violence dirigée contre les femmes et les filles et clôt ses propos par cet appel : « Pour que cesse la violence contre les femmes, mobilisons-nous maintenant ! »

Cette année, la Journée internationale de la femme est axée sur le thème suivant : « Une promesse est une promesse : il est temps de passer à l’action pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes ».

En 1995, lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, les gouvernements ont identifié la violence contre les femmes comme une violation des droits de l'homme et un « obstacle à la réalisation des objectifs d'égalité, de développement et de paix ».

Antonio Banderas est un acteur, écrivain, chanteur et producteur de renom, originaire de Málaga, en Espagne. Il fait partie du cercle prestigieux des huit Ambassadeurs de bonne volonté du PNUD, qui compte parmi ses membres  les stars du football mondial Marta, Ronaldo, Zinedine Zidane, Didier Drogba et Iker Casillas, la championne internationale de tennis Maria Sharapova, la célèbre actrice japonaise Misako Konno et SAS le Prince héritier Haakon Magnus de Norvège.