PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Selon l'ONU, 1.8 Million d'haïtiens ont été touchés par l’ouragan Sandy

2 nov. 2012

L'Ouragan Sandy est passé à l'ouest d'Haïti le 25 Octobre. Une femme vend des produits sur un marché inondé. Photo: Photo ONU / Logan Abassi

New York - Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a annoncé vendredi que l'insécurité alimentaire en Haïti était préoccupante au lendemain du passage dévastateur de l'ouragan Sandy, qui a plongé dans la détresse près de 1,8 million de personnes dans ce pays.

Selon l'OCHA, 60 personnes ont été tuées par l'ouragan qui a ravagé les Caraïbes avant d'arriver sur la côte est des États-Unis. De nombreuse infrastructures ont également été détruites ou endommagées en Haïti, dont des hôpitaux, des écoles, des routes, ainsi que des milliers de foyers.

« Les inondations ont diminué depuis dimanche, mais plus de 18.000 foyers ont été détruits ou endommagés », a expliqué le porte-parole de l'OCHA, Jens Laerke, aux journalistes à Genève, en ajoutant que la sécurité alimentaire était la principale préoccupation dans ce pays qui a essuyé deux ouragans depuis le mois d'août, après une période de sécheresse prolongée.

Deux millions de personnes seraient menacées par l'insécurité alimentaire, alors que près de 350.000 personnes vivent toujours dans des camps de personnes déplacées suite au tremblement de terre qui a secoué l'île en janvier 2010. M. Laerke a prévenu que ces populations étaient particulièrement vulnérables.

L'OCHA envisage actuellement de réactualiser les montants de ses appels d'aide humanitaire et de relancer le processus d'appel consolidé (CAP) afin de pouvoir répondre à ces besoins additionnels.

De son côté, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu que l'accès aux soins et aux médicaments avait également été rendu plus difficile en raison des inondations et des routes endommagées. L'OMS a d'ailleurs prévenu que les mauvaises conditions sanitaires augmentaient les risques de maladies infectieuses tels que le choléra, qui reste endémique en Haïti.

Lors de la conférence de presse donnée aujourd'hui à Genève, le porte-parole de l'OMS a déclaré que les risques de choléra était particulièrement accrus au sud du pays et que des équipes sur le terrain surveillaient la situation.

Cuba a également été affecté par l'ouragan. Selon M. Laerke, plus de 890.000 personnes sont toujours privés d'électricité et près de 200.000 foyers, 375 cliniques, plusieurs hôpitaux et 2.100 écoles ont été endommagées.

Les agences humanitaires de l'ONU coopèrent étroitement avec les autorités cubaines afin de répondre aux besoins des personnes sinistrées. Une allocation d'urgence de 100.000 dollars a été débloquée.