PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Timor-Leste : renforcer les capacités institutionnelles pour des élections pacifiques

9 juil. 2012

Une femme tenant sa carte d'électeur fait la file pour voter aux élections parlementaires au Timor-Leste (Photo: Sandra Magnus / PNUD au Timor-Leste)

Lorsque les Timorais se sont rendus aux urnes le 7 juillet pour les élections législatives, on a pu se rendre compte des progrès accomplis pour renforcer le système électoral au cours de ces dernières années. Les élections législatives et les deux tours du scrutin présidentiel un peu plus tôt dans l’année se sont déroulés avec un nombre réduit d’agents électoraux onusiens : ils étaient 600 en 2007 et seulement 170 en 2012. Les organismes électoraux nationaux ont graduellement pris le contrôle du processus et ont endossé un nombre croissant de responsabilités.

Le fait que les organes électoraux timorais soient mieux outillés pour veiller à ce que les élections se déroulent sans heurts est dû en grande partie à l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste. Le projet conjoint a fourni aux organes électoraux nationaux des conseils et une formation dans des domaines comme la planification électorale, les affaires juridiques, la logistique, les technologies de l’information, l’éducation civique et électorale, l’information, les finances et la gestion. Le projet forme aussi les partis politiques et est en train d’établir des centres de ressources en matière électorale dans cinq districts clés.

Le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-moon a félicité la population, le gouvernement et les partis politiques du Timor-Leste pour le déroulement ordonné et pacifique des élections législatives.  M. Ban a aussi loué les autorités nationales (et en particulier les institutions électorales et la police) qui ont préservé la stabilité tout au long du processus électoral.

Les résultats finaux sont attendus en fin de semaine.