Famine dans la Corne de l’Afrique : Antonio Banderas appelle à la mobilisation

5 août 2011

Genève, New York – Antonio Banderas, star de cinéma et Ambassadeur de bonne volonté du PNUD, a lancé aujourd’hui un appel mondial à l’aide aux plus de 12 millions de personnes dans la Corne de l’Afrique qui sont touchées par la famine, la sécheresse, les conflits et le prix élevé des denrées alimentaires.

« Aujourd’hui, dans la Corne de l’Afrique, des gens meurent de faim et des centaines de milliers d’autres ont dû abandonner leurs villages et marcher pendant des semaines à la recherche de nourriture, » a dit M. Banderas au sujet de la crise qui frappe Djibouti, l’Éthiopie, le Kenya et la Somalie.

Il a ensuite ajouté : « Pour enrayer cette crise, redonner l’espoir au nom de notre humanité commune, nous devons nous mobiliser dans le monde entier. »

La semaine dernière, les Nations Unies ont déclaré que la famine, la phase la plus critique de l’insécurité alimentaire, sévissait désormais dans cinq régions de Somalie. Selon les critères, la famine est décrétée lorsque plus de 30 pour cent d’enfants souffrent de malnutrition sévère et quatre enfants sur 10 000 meurent chaque jour.

 « La déclaration de famine n’a pas été une décision prise à la légère et démontre la gravité et l’urgence de la crise, » explique le Coordinateur humanitaire de l’ONU en Somalie, Mark Bowden.

Le 29 juillet, l’ONU a demandé 1,4 milliards de dollars supplémentaires pour soutenir la réponse à la crise régionale, portant le total des fonds requis pour le reste de l’année à 2,48 milliards.

« Les Nations Unies s’efforcent de sauver des vies et d’aider les gens à reprendre pied. Mais nous avons besoin de votre aide. En agissant maintenant, nous pouvons sauver des vies. » a conclu M. Banderas. 

Antonio Banderas est Ambassadeur de bonne volonté du PNUD depuis mars 2010.

Contacts:

A Genève: Aziyadé Poltier-Mutal
Mobile : +41793491610
Tél : + 41 229 178 368
e-mail : aziyade.poltier@undp.org

A New York: Sandra Macharia
Tél. +1 212 906 5377
e-mail: sandra.macharia@undp.org

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe