Un nouveau site Web donne accès aux données financières en temps réel

02 sept. 2010

Combattants démobilisés de l’armée maoïste, dans le cadre du Fonds de l’ONU pour la paix au Népal. Photo : UNICEF.
 L’Administratrice associée du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), Rebecca Grynspan, a lancé aujourd’hui le portail du Bureau des fonds d’affectation spéciale multidonateurs. C’est la première fois dans l’histoire de l’ONU que le PNUD fournit au public des données sur des opérations financières en temps réel. Après avoir été six mois en diffusion béta, le portail est désormais pleinement opérationnel.

« Au Népal, le portail constitue déjà un élément indispensable aux activités de nos donateurs et d’autres parties intéressées, leur permettant en même temps d’avoir sous les yeux un bilan résumé du Fonds de l’ONU pour la paix au Népal et d’obtenir des informations détaillées sur l’évolution des projets », a fait remarquer Robert Piper, Résident et Coordinateur humanitaire de l’ONU au Népal, qui dirige le Comité exécutif du Fonds de l’ONU pour la paix au Népal. Ce fonds est l’un des 35 fonds gérés par le Bureau des fonds d’affectation spéciale multidonateurs. « La présentation conviviale et les diagrammes et tableaux de premier ordre du site permettent à nos donateurs de suivre facilement et à tout moment leurs contributions au processus de paix au Népal ».

Le PNUD fournit depuis 2004 ce type de services de gestion des fonds à un nombre sans cesse croissant de fonds d’affectation spéciale multidonateurs de l’ONU. À présent, le Programme gère, par l’entremise du Bureau de fonds d’affectation spéciale multidonateurs, un portefeuille de 4,5 milliards de dollars des États-Unis pour le compte de l’ONU.

Au fil des années, le PNUD a placé les principes de responsabilité et de transparence au cœur de ses activités de gestion des fonds.

« Le portail du Bureau de fonds d’affectation spéciale multidonateurs en est le meilleur exemple », a affirmé pour sa part l’Administratrice du PNUD, Helen Clark, à l’occasion de l’annonce du lancement du programme au Conseil d’administration . « Il fournit des informations financières en temps réel sur les contributions reçues des donateurs, les montants transférés aux organisations participantes, et certifie les rapports annuels de dépenses. Il donne également accès à un nombre croissant de rapports intérimaires et de documents connexes ».

Le partage ouvert des données sur les opérations financières en temps réel permet désormais aux donateurs de suivre la circulation des fonds et d’adopter sans tarder des décisions relatives aux activités essentielles destinées à améliorer la vie des populations.
 
La Tanzanie est l’un des huit pays pilotes de l’Initiative de l’ONU Unis dans l’action, dans le cadre de laquelle les institutions de l’Organisation présentes sur le terrain travaillent étroitement pour éviter les risques de chevauchement et de doublon. L’accès rapide à l’information est désormais un élément essentiel de la responsabilisation du travail du système de l’ONU dans ce domaine.

« Le portail s’avère être un outil indispensable pour le Comité directeur conjoint de l’ONU et du gouvernement sur l’Initiative Unis dans l’action, dans la mesure où il permet de surveiller étroitement en temps réel les progrès enregistrés dans la réalisation du programme de pays unique », a estimé Alberic Kacou, coordinateur résident de l’ONU en Tanzanie et co-président du Comité directeur conjoint. « Sa mise en place a considérablement facilité les prises de décisions efficaces axées sur le rendement. Elle a aussi sensiblement favorisé la transparence et la responsabilisation de l’ONU, à l’intérieur comme vis-à-vis de nos partenaires ».

Pour de plus amples renseignements sur les fonds d’affectation spéciale multidonateurs, prière de consulter GATEWAY : http://mdtf.undp.org