Albanie : un nouvel espoir pour les victimes de violence conjugale

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DANS LES ECOLES SUR LES VIOLENCES SEXISTES ET DOMESTIQUES.
CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DANS LES ECOLES SUR LES VIOLENCES SEXISTES ET DOMESTIQUES. (Photo: PNUD ALBANIE)

Rina a passé les trois derniers mois de sa grossesse au foyer d’accueil des victimes de violence conjugale à Tirana après avoir fui son domicile à Burrel, au nord de l’Albanie, avec ses deux enfants âgés de 2 et 5 ans. Rina peine à retenir ses larmes quand elle évoque son village, ses amis et son fils ainé, qu’elle a dû laisser derrière elle. Malgré tout, elle n’y retournerait pour rien au monde.

« C’est un miracle que mon bébé soit en bonne santé après ce que mon mari m’a fait subir pendant ma grossesse, » dit-elle.

À Retenir

  • 3 femmes sur 4 en congé maternité ont été victimes de violence conjugale dans les douze derniers mois.
  • Près de 59 % des interrogées ont affirmé avoir été victimes de telles agressions au cours de leur vie.
  • Plus des deux tiers des cas de violence conjugale sont pris en charge par l’approche communautaire.
  • Ce système travaille en étroite collaboration avec la commune, la police, le tribunal, les services de santé, les autorités de l’enseignement et les ONG.

Rina a entendu parler de l’approche communautaire coordonnée sur une des chaines de télévision locale. Ce système aiguille les personne concernées vers les services appropriés et dispose d’une gestion de cas pluridisciplinaire, de compilations de données sur la violence domestique ainsi que d’étroites collaborations avec des entités publiques telles que la commune, la police, le tribunal, les services de santé, les autorités de l’enseignement et les ONG.

Avec l’aide du Coordinateur pour les violences conjugales et des services de police de Burrel, elle a présenté une demande de divorce et d’ordonnance préventive. Étant donné la gravité de la situation, les services de l’approche communautaire l’ont dirigée vers le refuge.

Tant le refuge national que le système d’approche communautaire ont été mis en œuvre avec l’assistance du PNUD dans le but de proposer des solutions personnalisées aux victimes des violences conjugales.

« Ici, les femmes et leurs familles retrouvent le calme et la sécurité. De plus, elles bénéficient de traitements médicaux et de suivis psychologiques, et disposent d’un représentant légal, de services de puériculture et de soutien à l’emploi, » explique Juli Vokopola, Directrice de l’unité des services sociaux au refuge.

Adelina Farrici, maire de Burrel, explique que le refuge a traité environ 100 cas de violence conjugale, dont deux tiers pris en charge par l’approche communautaire.

« Auparavant, nous nous occupions de 6 cas par an », dit-elle. « Comme les chiffres le montrent, la violence conjugale est présente au sein de la communauté depuis longtemps. Mais depuis que nous avons amélioré nos services, davantage de femmes se tournent vers nous. » 

Un sondage mené en Albanie avec le soutien du PNUD a révélé que 3 femmes sur 4 en congé maternité ont été victimes de violence conjugale dans les douze derniers mois. Près de 59 % des interrogées ont affirmé avoir été victimes de telles agressions au cours de leur vie.

Toujours avec l’assistance du PNUD, le Gouvernement a pris des mesures afin de condamner ces actes. Le système d’approche communautaire a été installé dans plusieurs villes du pays, les mécanismes d’implémentation des lois ont été renforcés et des refuges ont été créés.

Avec la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul en août 2014, le Gouvernement lancera un système de traçage en ligne des violences conjugales, ainsi qu’une assistance téléphonique afin d’encourager les victimes d’agressions à témoigner.

Ces interventions sont soutenues par le Gouvernement de Suède et font partie du programme conjoint de l’ONU sur l’égalité des sexes et contre les violences sexistes.

Grâce au soutien de l’équipe du refuge, Rina et ses enfants reprennent des forces. Les procédures légales pour la garde de son fils aîné progressent et, grâce au soutien de l’équipe d’accompagnement et de la formation professionnelle qu’elle a rejoint, elle a de nouveau le regard tourné vers l’avenir.

 

Le PNUD en action
De nouveaux partenariats pour le développement

De la sécurité alimentaire à la création d’emplois, au bon déroulement des élections, au relèvement d’après crise et à la gestion des ressources naturelles non renouvelables, nos efforts convergent vers un but concret : aider les pays à éliminer la pauvreté et à réduire les inégalités.

Voir tous les rapports annuels