Pakistan : Les femmes chef d’entreprise contribuent à réduire la pauvreté

femmes en discussion au Pakistan
Près de trois millions de personnes de la province de Khyber Pakhtunkhwa ont bénéficié de projets de participation communautaire. (Photo: Huma Akram / PNUD Pakistan)

Comme beaucoup de femmes au village de Malikyar dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, Rukhsana Bibi s’est toujours occupée du foyer. Tout a changé le jour où son mari a été licencié sans préavis.

Sans diplôme ni éducation scolaire, elle a dû chercher du travail.

A retenir

  • Le projet a touché 60 000 personnes dans près de 2 410 associations locales, dont 879 organisations de femmes.
  • Plus de 4 000 personnes ont vu leurs revenus augmenter de 15 %.
  • Le niveau de pauvreté a baissé de 5 % à plusieurs endroits clé du Khyber Paktunkhwa.

« Je ne pouvais pas envoyer mes filles à l’université » dit-elle. « Ces années ont été particulièrement difficiles, nous avons accumulé de lourdes dettes. »

Pour subvenir aux besoins de sa famille elle a commencé à coudre pour ses voisins, mais le revenu qu’elle en tirait n’était pas suffisant.

C’est à ce moment qu’elle prend connaissance d’une formation professionnelle offerte par le PNUD dans son village. Ce programme, soutenu par l'Initiative Résilience communautaire et financé par le Japon et l'Union européenne, a mis en place l’association locale Roshni pour aider les femmes à gagner leur vie. Rukhsana a été désignée comme son premier président et a pu rejoindre un stage de broderie de trois mois.

Ce cours l’a aidée à améliorer ses compétences en couture et en broderie, mais aussi à acquérir des  connaissances en gestion d’entreprise. Grâce à cela, elle a pu ouvrir sa propre affaire à domicile.

« Mes revenus sont passés de 3 000 roupies à 10 000 roupies (environ 100 dollars US) et je peux désormais subvenir aux besoins de ma famille. J’ai aussi pu régler nos dettes ainsi que les frais de scolarité de nos filles. Aujourd’hui, elles sont à l’université, » dit-elle.

Rukhsana est récemment allée en Turquie en compagnie d’un groupe d’entrepreneurs. Financé par la Chambre de commerce et d’industrie de Mardan, ce voyage lui a permis de vendre ses produits et  d’obtenir de nouvelles commandes. Elle a également représenté le Pakistan lors d’une exposition en Inde.

Elle dirige désormais des ateliers de broderie et de couture pour plusieurs organisations non gouvernementales. Depuis, le programme Roshni a aidé de nombreuses femmes à développer leurs compétences et leur profil professionnel. Leurs salaires ont permis d’augmenter de 15 % les revenus des foyers du district de Haripur.

Ce projet a pour ambition d’élever le niveau de vie des communautés en visant des objectifs tels que la santé, l’éducation et l’emploi, mais aussi la restructuration des infrastructures, le rétablissement économique et la redynamisation des commerces locaux. Entre 5 et 10 % des coûts des projets ont été partagés par les communautés.

À ce jour, le PNUD a permis de faire baisser de 5 % le taux de pauvreté de ces communautés. Ces efforts ont été déployés par plus de 60 000 personnes dans près de 2 410 associations locales, dont 879 organisations de femmes. Ces dernières ont été particulièrement attentives aux besoins des enfants et des groupes vulnérables. Elles ont mené des formations professionnelles ainsi que des projets d’assainissement de l’eau pour l’alimentation et l’agriculture, portant une attention particulière à des domaines tels que l’enseignement, la santé, et l’énergie solaire.

Près de trois millions de personnes de la province de Khyber Pakhtunkhwa ont bénéficié de ces projets de participation communautaire.

Par Fatimah Inayet, PNUD Pakistan

 

Le PNUD en action
De nouveaux partenariats pour le développement

Notre Rapport annuel 2013-2014 met en lumière les résultats de notre travail dans plusieurs domaines clés. De la sécurité alimentaire à la création d’emplois, au bon déroulement des élections, au relèvement d’après crise et à la gestion des ressources naturelles non renouvelables, nos efforts convergent vers un but concret : aider les pays à éliminer la pauvreté et à réduire les inégalités. 

Voir tous les rapports annuels