Au Belize, des jeunes se préparent à la vie

 Participants in a youth training programme learn teamwork through sports.
Grâce au sport, de jeunes participants au programme de formation apprennent à travailler ensemble. (Photo : PNUD Belize)

Il aura fallu de la détermination et du courage au jeune habitant du Belize, Diangelo Ramos, pour survivre après avoir été expulsé de chez lui à l’âge de 13 ans.

À retenir

  • Créé en 2012, le projet intitulé "Assurer la réussite des jeunes de Southside" est un système coordonné qui propose un encadrement aux jeunes les plus vulnérables du quartier de Southside à Belize City
  • Le projet cible les jeunes hommes non scolarisés les plus exposés à la violence à qui il enseigne des compétences pratiques et sociales pour aider à réduire la criminalité et la violence
  • Cent jeunes ont trouvé des stages et emplois rémunérés dans le cadre d'une initiative permettant aux jeunes diplômés du programme d’avoir accès aux initiatives des micro-entreprises et à des formations spécialisées

« Je buvais à l’école, je manquais des cours », dit-il. « Mais ma prof m’a dit qu’elle ne me laisserait pas tomber car elle savait que je pouvais changer ».

Diangelo a pris part à un programme de promotion de la participation de la jeunesse mis en œuvre par le PNUD. Le projet intitulé « Assurer la réussite des jeunes de Southside », élaboré en 2012, est un système coordonné qui offre aux jeunes vulnérables de Southside, la zone la plus violente du Belize, un encadrement, une formation, des placements professionnels et leur enseigne des compétences pratiques. Ce programme vise à empêcher les jeunes « les plus exposés à la violence », notamment les jeunes hommes issus des composantes les plus marginalisées de la société bélizienne, d’intégrer des gangs et leur dispense des compétences pratiques et une base de connaissances leur permettant plutôt de s'insérer dans le monde du travail.

« Aujourd’hui, je pense avoir changé », explique Diangelo, qui a achevé le programme.

Enseigner aux jeunes des valeurs sociales et développer leurs capacités économiques apporte des bienfaits économiques et sociaux à l’échelle de la communauté, initiative indispensable pour réduire la pauvreté, laquelle est un terreau fertile pour le recrutement des jeunes par des gangs.

Entre 2000 et 2008, le taux d’homicides commis au Belize est passé de 19 à 32 pour 100 000 personnes, ce qui a alimenté la perception que les jeunes sont de plus en plus souvent les auteurs, mais aussi les victimes de violences. Les jeunes sont toutefois considérablement marginalisés au sein du système judiciaire pénal en raison de leur méconnaissance de leurs droits et de leur incapacité générale à avoir accès à des services juridiques lorsqu’ils sont en délicatesse avec la loi.

Ces jeunes marginalisés considèrent que la police est l’institution gouvernementale qui répond le moins à leurs attentes, et 88 % d’entre eux qualifient les forces de police de « médiocres », d' « horribles », de « mauvaises » ou d' « inexistantes ».

Pour régler ce problème, le programme a ouvert des centres d’accueil à l’intention des jeunes de 14 à 18 ans les plus susceptibles d’entrer dans des gangs, et leur propose un encadrement et une formation visant à les préparer au milieu professionnel. Nombre des jeunes de la communauté de Southside ne possèdent pas les compétences fondamentales pour trouver un emploi, mais grâce à leurs nouvelles compétences pratiques, ils renforcent leur amour propre, apprennent à régler les conflits, à maîtriser leur colère et développent des capacités sportives, autant d'ingrédients qui réduisent leur vulnérabilité face aux crimes et aux violences et permettent leur participation active dans la société.

Grâce à des formations et des efforts de sensibilisation divers, le programme a permis le placement d'environ 100 jeunes dans des stages ou des emplois rémunérés. Cette initiative sera élargie à l’avenir, et permettra aux jeunes diplômés du programme d’avoir accès aux initiatives des micro-entreprises et à des formations spécialisées.

« Je suis maintenant diplômé du Programme "Assurer la réussite des jeunes de Southside" », dit Diangelo. « Ils m’ont gardé dans le programme parce que selon eux, je suis très respectueux. Mon rêve est de faire partie des forces de défense du Belize ».

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels