Le PNUD et le Secteur privé

Dans un monde toujours plus globalisé et interconnecté, la progression vers les OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) dépend en grande partie d’une activité économique durable dans les cadres locaux, nationaux, régionaux et internationaux. La dimension des OMD est d’une telle magnitude qu’ils ne peuvent pas être atteints sans la participation du secteur privé. Le PNUD admet que beaucoup des défis planétaires en matière de développement peuvent être surmontés grâce à une croissance économique dynamique, entraînée par des entreprises privées qui créent des emplois, génèrent des rentrées d’impôts et fournissent des biens et des services vitaux au bénéfice des pauvres dans le monde.

Le PNUD travaille à cette fin avec le secteur privé pour exploiter le pouvoir de transformation des forces du marché, au profit des populations désavantagées de la planète. Notre mission, en travaillant aux côtés des agences spécialisées des Nations Unies, d’autres partenaires du système de développement international et du secteur privé, est de nous attaquer aux inégalités et à l’exclusion sociale. Nos priorités sont de :

• fournir des conseils politiques aux gouvernements qui veulent instaurer des cadres juridiques et de régulation pour développer des marchés régulés et non discriminatoires;

• aider à développer des opportunités dans les secteurs du marché offrant des perspectives de croissance durable

• promouvoir des opportunités d’investissement ainsi que des modèles d’affaires durables;

• promouvoir les initiatives de responsabilité sociale des entreprises contribuant au développement de marchés inclusifs.

Des objectifs internationaux comme la paix, la sécurité, le développement durable, les droits de l’homme et la réduction de la pauvreté sont étroitement liés. Bien que les gouvernements portent la responsabilité principale de ces questions, il est très opportun pour les affaires de faire partie de la solution et non du problème.

De la même manière, il y a une demande croissante de la part des sociétés internationales d’être plus transparentes et de proposer une plus grande responsabilité par rapport à l’impact économique, social et environnemental que génère l’activité partout où ces entreprises fonctionnent.

A titre d'exemple, l’initiative "Encourager les marchés inclusifs" (Growing Inclusive Markets - GIM) est unique en son genre, permettant de sensibiliser et de fournir des informations sur la manière dont les entreprises, les gouvernements et la société civile peuvent créer des opportunités pour les pauvres grâce à des approches basées sur le marché. Le secteur privé est la plus grande ressource non exploitée, tant pour l’investissement que pour l’innovation, dans la course à la réalisation des OMD. L’initiative GIM permet d’étudier et de faire connaître les moyens par lesquels le profit et le progrès humain peuvent être mis à contribution au bénéfice de la communauté du développement et de celle des affaires.

De la même façon, l'initiative "Responsabilité sociale des entreprises" (Corporate social responsibility - CSR) a ouvert de nouvelles opportunités d’affaires pour le secteur privé, à un moment où les parties prenantes au niveau mondial – consommateurs, investisseurs, employés, gouvernements et autres – exigent que les compagnies prennent leurs responsabilités par rapport à l’impact de leurs activités sur la société et l’environnement. Le PNUD traduit ce concept en action, en appuyant et en développant des partenariats à parties prenantes multiples, qui engagent le secteur privé à appuyer les OMD.

Enfin, l’initiative "Encourager les entreprises viables" (Growing Sustainable Business - GSB) est une plateforme-phare de partenariat du PNUD pour l’investissement favorable aux pauvres. Elle permet au secteur privé de contribuer de manière plus importante à la réduction de la pauvreté et au développement durable, en négociant des activités favorables aux pauvres et commercialement viables avec des partenaires d’affaires.

Quelques exemples d'initiatives

L’initiative “Entreprendre au bénéfice de tous” (ou “Growing Inclusive Markets” – GIM en anglais) est une initiative mondiale multipartite de recherche et de plaidoyer menée par le PNUD qui cherche à comprendre, faciliter et inspirer le développement de modèles entrepreneuriaux inclusifs de part le monde, pour que ceux-ci contribuent à créer de nouvelles opportunités et à améliorer la vie des populations pauvres. Pour en savoir plus

"Business Call to Action" est une initiative créée en 2008, et destinée à accompagnier les Objectifs du Millénaire pour le développement en incitant les compagnies à développer des éthiques de travail innovantes propices au développement commercial. Pour en savoir plus

"PNUD OMD Carbone" constitue une collaboration novatrice entre le PNUD et un fournisseur de services financier internationaux qui offre aux promoteurs potentiels de projets de réduction des émissions un ensemble des projets de développement. Pour en savoir plus

Le centre international pour le secteur privé du PNUD à Istanbul, fût créé en mars 2011 suite à un accord entre le gouvernement turc et le PNUD. Il s'efforce de mettre en oeuuvre les mesures nécessaires pour renforcer les politiques de développement au niveau local et international. Pour en savoir plus

Le Fonds africain des marchés est un programme régional déstiné à accélerer les progrès pour les Objectifs du Millénaire pour le développement en supportant activement le développement des marchés les plus pauvres en Afrique. Pour en savoir plus

En savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus sur les activités du PNUD en lien avec le secteur privé ou sur les diverses opportunités de partenariat avec le PNUD, merci de prendre contact avec nos différents Bureaux de pays, nos Bureaux régionaux, les Centres régionaux ou la Division du Secteur privé au sein du siège du PNUD.

 

La Division du Secteur privé au siège du PNUD à New York est en charge de la planification stratégique des relations politiques avec les politiques de développement dans le secteur privé. De même, il gère les directives et les normes sous lesquelles le PNUD est en mesure de collaborer avec le secteur privé. Enfin, la division s'occupe aussi des relations avec les différents Bureaux de pays du PNUD sur bonnes pratiques à mettre en oeuvre et assure la gestion des initiatives au niveau mondial ainsi que les différents campagnes comme "Business Call to Action" (secretariat@bcta-initiative.org) ou encore "Entreprendre au bénéfice de tous" (gim@undp.org)

 

Contacts:

United Nations Development Programme 
Partnership Bureau
Private Sector Division
One United Nations Plaza, DC1-23 
New York, NY 10017
Tel: +1 212 906 6709
Fax: +1 212 906 5152
contactpsd@undp.org

 

Les Bureaux de pays se chargent de la majeur partie des activités de développement dans le secteur privé sur le terrain. Ils travaillent en étroite collaboration avec les gouvernements respectifs des pays, les représentants de la société civile et les médias. Les Bureaux régionaux et les Centres régionaux appuient les activités de chaque bureau de pays dans cinq régions géographiques différentes. Ils apportent leurs compétences politiques au PNUD dans la gestion de programmes en local et s'assurent de la bonne diffusion de l'information dans les régions suivantes:

 

- Afrique

- Asie et Pacifique

- Etats arabes

- Europe

- Amérique latine et aux Caraïbes

 

Pour plus d'informations concernant la collaboration entre le PNUD et les autres organismes de l'ONU, rendez-vous sur: business.un.org

Fonds d’affectation spéciale multidonateurs

Plus que jamais, le système des Nations Unies intensifie ses efforts pour améliorer la cohérence et l'efficacité aux niveaux national et mondial et accroître les activités conjointes des Nations Unies. Dans ce contexte et dans le cadre de programmes humanitaires, de transition, de reconstruction et de développement, le système des Nations Unies, les autorités nationales et les donateurs mettent en place des fonds d’affectation spéciale multidonateurs et des programmes qui utilisent un modèle de gestion de fonds commun.


Voir le portail du Bureau des fonds d’affectation spéciale (anglais)