Soutenir les jeunes entrepreneurs en Éthiopie

Students of the entrepreneurship and business training course
Des étudiants présentent leur certificat après avoir terminé une formation intensive de six jours sur la création d'entreprises commerciales, soutenue par le PNUD. ©PNUD Ethiopia

Aynalem Ayele est une jeune femme pleine de confiance. Dans sa petite boutique de design de bijoux et de vêtements «  Ayni’s Design  », située au cœur d'Addis-Ababa, la capitale de l’Éthiopie, elle propose à ses  clients branchés, des produits en cuir de conception originale et incorpore des motifs et des éléments culturels aux objets quotidiens.

Aynalem vient de terminer un cours de formation intensif de six jours sur la création d’entreprises commerciales, dans le cadre d’un programme soutenu par le PNUD pour accélérer le développement du secteur privé dans toute l’Éthiopie.

À retenir

  • Depuis le lancement du programme en février 2013, plus de 19 000 jeunes entrepreneurs ont été formés
  • L'initiative de 3 ans, financée par le PNUD et le Canada, devrait permettre de créer 200 000 nouveaux emplois, dont au moins 50% de jeunes et de femmes
  • Le nombre de petites et moyennes entreprises rentables devrait augmenter de 10 %

Alors qu’elle considère l’éventualité d’agrandir son entreprise, Aynalem explique avec enthousiasme que le cours de formation lui a permis de comprendre une chose importante  : «  comment calculer à l’avance les risques commerciaux.  »

Le PNUD a contribué à hauteur de 6 millions USD aux 26 millions USD du Programme de Développement de l’esprit d’entreprise (EDP) en Éthiopie, lancé en 2013 par le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, qui a souligné que  «  le manque critique de capital social et plus particulièrement d’esprit d’entreprise (…) empêchent la croissance rapide de l’industrie.  »

En avril 2014, le Canada a fourni 5,8 millions de dollars US pour renforcer la capacité entrepreneuriale d'environ vingt-cinq mille femmes et jeunes éthiopiens.

Girum Tariku, qui s’est joint au Programme après avoir été obligé de déposer son bilan, a ouvert une entreprise de communication. À la fois directeur et principal actionnaire de la compagnie il a embauché six jeunes employés.

«  J’ai suivi la formation à la création d’entreprises et cela m’a vraiment aidé à traduire ma vision en objectifs clairs et réalistes,  » déclare Girum. L'affaire qu’il a lancée avec moins de 1 500  USD peut maintenant se targuer de posséder un capital financier en expansion d’environ 52  000  USD.

Des présentations publiques ont permis d’introduire le programme aux aspirants entrepreneurs et aux professeurs universitaires dans tout le pays en leur fournissant, à l’occasion d’ateliers de formateurs, des compétences de base dans le domaine de la création d’entreprises.

«  Ce pays est sur le point d’amorcer une transformation majeure en terme de développement  », affirme Eugene Owusu, représentant résident du PNUD en Ethiopie.

Le programme est censé aider sur une période de trois ans, 200  000 entrepreneurs à travers des services de conseils commerciaux et de formation professionnelle. Afin de garantir la mise en œuvre complète et la durabilité du programme, 25  000 personnes supplémentaires seront formées en tant que formateurs et 20  000 autres recevront une formation de conseillers commerciaux.

Actuellement, l’Éthiopie met en œuvre le premier des trois plans stratégiques quinquennaux afin d’atteindre le statut de Pays à revenu intermédiaire (MIC) d’ici à 2025. Par ailleurs, le pays est en passe de réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) consistant à réduire de moitié la pauvreté d’ici à 2015.

Les micros et petites entreprises devraient jouer un rôle important dans cette transformation et servir de tremplin au développement d’un secteur privé dynamique.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe