Des panneaux solaires illuminent les campagnes du Lesotho

huttes alimentées par panneaux solaires au Lesotho
Des systèmes de panneaux photovoltaïques installés sur les huttes fournissent de l’électricité à toute la communauté. Photo: PNUD au Lesotho

L’électricité est longtemps restée un rêve impossible dans la plupart des zones rurales du Lesotho. « La vie était difficile, reconnaît Me Atang Seoa, commerçante du village de Seong-Hong, dans l’est du pays. Les clients venaient à la nuit tombée et la lumière des bougies ne suffisait pas. »

« Notre village était dans la pénombre, ajoute Mhatabang Hlekiso, mère de cinq enfants. Nous n’avions pas toujours de quoi acheter de la paraffine pour les lampes. Nous ne pouvions pas recharger nos téléphones, nous ne pouvions pas envoyer de messages urgents. Les enfants avaient du mal à étudier. »

A retenir

  • 65 villages isolés dans 3 communes pilotes ont reçu des panneaux solaires pour avoir accès à l’électricité
  • Des artisans locaux ont reçu une formation pour installer, entretenir et réparer les systèmes de panneaux photovoltaïques de façon durable
  • Près de 5 000 ménages, soit environ 30 000 personnes, ont tiré profit de ce projet, directement ou indirectement

Seuls 28 % des deux millions d’habitants du Lesotho ont accès à l’électricité, et, dans les zones rurales isolées des réseaux routiers et énergétique, seulement 5%. Or, le pays a d’énormes ressources en termes d’énergie renouvelable, comme le vent, le soleil ou l’eau.

Pour fournir de l’électricité bon marché aux villages reculés, le PNUD a lancé un projet d’électrification rurale en partenariat avec le gouvernement. Le projet est financé par le Fonds pour l’environnement mondial.

Dans trois zones pilotes (Thaba-Tseka, Mokhotlong et Qacha’s Nek), le projet a permis de subventionner plusieurs activités génératrices de revenus et un petit centre des affaires, afin de montrer comment utiliser l’énergie solaire de façon productive.

Par exemple, le village de Matsoaing a bénéficié d’un projet d’irrigation à l’énergie solaire, alors que jusque-là, cette communauté agricole utilisait une pompe à eau fonctionnant au diesel. Les villageois avaient du mal à commander le carburant en ville et le système d’arrosage s’arrêtait parfois de fonctionner pendant des jours. À présent, le moteur diesel a été mis au rebut et il n’est plus nécessaire d’acheter un carburant fossile coûteux.

Pour assurer la durabilité des systèmes photovoltaïques, 90 artisans vivant dans les trois communes pilotes ont reçu une formation sur les réparations de base et l’entretien des panneaux solaires. Cela a créé des emplois et d’autres jeunes devraient suivre une formation similaire, la demande de systèmes photovoltaïques étant en hausse.

Le projet a encouragé les instituts de formation professionnelle locaux à ajouter des cours sur les systèmes photovoltaïques pour les futurs techniciens et leur a procuré des équipements solaires pour les aider à démarrer.

Le projet a aussi amélioré les capacités du secteur privé en offrant des formations techniques et de gestion commerciale à plus de la moitié des concessionnaires de panneaux solaires du pays.

Étant donné le coût initial élevé des systèmes d’énergie solaire et l’absence de mécanismes de financement appropriés, le PNUD et le gouvernement du Lesotho ont élaboré un système de garantie du crédit. Ce système a permis aux installateurs de panneaux photovoltaïques que le projet avait engagés d’obtenir des prêts bancaires.

Pour garantir la qualité d’exécution, un code pratique pour l’installation de systèmes photovoltaïques a été traduit de l’anglais en sesotho et est à présent disponible pour tous.

« C’est un grand succès pour le projet, estime Mme Agi Veres, représentante résidente adjointe du PNUD au Lesotho, non seulement dans les trois communes pilotes, mais aussi dans le cadre de notre initiative d’appui au secteur privé et aux communautés qui ne faisaient pas partie de la phase initiale. »

Depuis, quelque 5 000 ménages, soit environ 30 000 personnes, ont accès à une électricité bon marché et renouvelable dans tout le pays.

À Sehong-Hong, les commerçants peuvent désormais garder leur magasin ouvert jusque tard le soir et améliorer leur chiffre d’affaire : « Nous pouvons rester ouverts jusqu’à ce que nous soyons fatigués, et nos clients voient beaucoup mieux avec nos lampes solaires », se réjouit Me Atang.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe