De travailleuse journalière à agricultrice modèle au Cambodge

Agricultrice au Cambodge
March Roun est l’une de cinq lauréats d’un concours organisé par le ministère de l’Agriculture, de la Foresterie et des Pêcheries du Cambodge. Photo: PNUD au Cambodge

March Roun, originaire du village de Thomachiet au nord du Cambodge, subsistait en effectuant de petits travaux dans des fermes appartenant à d’autres personnes. Aujourd’hui, elle fait figure de modèle pour les autres agriculteurs en ce qui concerne l’adaptation aux impacts du changement climatique.

« Je gagnais ma vie en travaillant dans les rizières des autres.  Mais c’est un emploi instable où vous vous retrouvez au chômage dès la moisson finie », dit cette mère célibataire qui a deux enfants à élever.

À retenir

  • Près de 15 000 villageois bénéficient de pompes solaires, de systèmes d’irrigation et d'étangs communautaires pour éviter les pénuries d’eau.
  • Le projet forme des villageois à la diversification agricole pour accroître sécurité alimentaire, revenus et résilience.
  • Le partage des connaissances est un élément important des programmes du PNUD dans la région.

March Roun est l’une de cinq lauréats d’un concours organisé par le ministère de l’Agriculture, de la Foresterie et des Pêcheries du Cambodge.

Les épreuves portaient sur les connaissances techniques et pratiques dans des domaines tels que la diversification des cultures, l’irrigation des rizières, l’élevage animalier, la pisciculture et la gestion forestière communautaire pour réduire l’impact du changement climatique.

« C’était la première fois que je parlais devant des centaines de gens », dit March Roun. « J’avais le trac, dit-elle, mais j’ai fait de mon mieux et je suis très satisfaite de mes résultats. »

Si March Roun a pu progresser et de travailleuse journalière devenir agricultrice modèle, c’est grâce à des efforts considérables. Elle a aussi trouvé de l’aide auprès d’un projet financé par le PNUD pour faire face aux pénuries chroniques d’eau dans son village. Ce projet est financé par le Fonds des pays les moins avancés du Fonds pour l’environnement mondial, avec un soutien additionnel du Canada.

Près de 15 000 villageois  bénéficient des interventions du projet, telles que la construction de 48 systèmes de pompage solaire, 86 puits à pompe, cinq systèmes d’irrigation et cinq étangs communautaires de recueil et de stockage d’eau de pluie.

Outre qu’il vise à éliminer les pénuries d’eau, le projet forme des villageois à des techniques de diversification de la production agricole en vue d’accroître leur sécurité alimentaire, leurs revenus et leur résilience face au changement climatique.

L’eau étant devenue plus facile d'accès, March Roun a établi un jardin potager autour de sa maison et vend sa production au marché local. Elle gagne en moyenne 5 dollars EU par jour, soit davantage que la plupart des ouvrières de confection vestimentaire.

« Quand je serai rentrée chez moi, a-t-elle déclaré à la cérémonie de remise de son prix - un générateur de pompe, et une somme de 150 dollars EU - je continuerai à partager mon expérience avec les autres villageois, en particulier pour améliorer la qualité des sols par la culture de différentes espèces de légumes. »

Le partage des connaissances est un élément important des programmes du PNUD dans la région. Les participants ont accueilli récemment les membres d’une délégation venue de la RDP Lao voisine désireux d’en savoir davantage sur les pratiques d’adaptation. Parmi les sujets abordés figuraient les pompes solaires, la mobilisation collective, et un ensemble de mesures techniques, notamment un système de purification des semences qui permet aux agriculteurs de sélectionner eux-mêmes les cultures résilientes.

« Nous nous sommes attachés à instaurer une culture du partage, afin d’accroître la connaissance des bonnes pratiques et leur reproduction dans d’autres régions », explique Pinreak Suos, conseiller national du projet pour le PNUD.

Les agriculteurs cambodgiens et laotiens connaissent des difficultés semblables, notamment une fréquence élevée d’événements météorologiques extrêmes, tels que les inondations et les sécheresses. Les participants au séminaire de partage des connaissances estiment que les innovations qui ont donné de bons résultats au Cambodge sont adaptables aux contextes locaux de la RDP lao.

La Wildlife Conservation Society a d’ailleurs invité une autre bénéficiaire du projet cambodgien, Sameun Kuy, à dispenser une formation à ses agriculteurs dans le domaine des systèmes d’exploitation agricole intégrée. Ce n’est pas un coup d’essai pour cette agricultrice, qui a déjà dispensé des formations à des exploitants agricoles de Caritas, de World Vision et d’autres organisations internationales et locales.

Tous les agriculteurs connaissent le principe de la pollinisation, processus de fécondation par transfert du pollen d’une fleur à une autre. La pollinisation des idées a un effet analogue : en partageant les enseignements acquis sur les sites de projets, les agriculteurs cambodgiens et laotiens créent un environnement plus fécond qui favorise la croissance.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe