Au Viet Nam, les minorités ethniques échappent à la pauvreté

Luong Thanh Binh, un technicien formé par le projet, inspecte un jeune plant.
Luong Thanh Binh, un technicien formé par le projet, inspecte un jeune plant. ©PNUD Viet Nam

À Than Hoa, une province située sur la Côte centrale du Viet Nam, la famille de Luong Thi Xuan vit mieux depuis qu'elle élève des Kerria lacca, une sorte d’insectes qui colonise les palmiers et sécrète de la gomme-laque, une résine utilisée dans l’industrie alimentaire, les beaux-arts ou à des fins médicinales.

« Mes parents élevaient des Kerria lacca, puis ma famille a abandonné cette tradition jusqu’à ce que le projet nous aide à recommencer, il y a six ans », explique Xuan. « La vente de la gomme-laque nous a permis de rénover notre maison, d'envoyer notre fils à l'université, d'élever du bétail et des volailles, et même d'acheter quelques meubles. »

À retenir

  • Les minorités ethniques, qui représentent moins de 15 pour cent de la population vietnamienne, comptent pour 50 pour cent des pauvres du pays. Source : Banque mondiale
  • Le projet a aidé 7 000 membres de minorités ethniques vivant dans des zones pauvres et reculées du pays à réapprendre et à développer des activités traditionnelles.
  • Depuis son lancement en 1999, le programme, financé par le Programme de microfinancement du FEM et appuyé par le PNUD au Viet Nam a financé 145 projets, pour un montant total de 7,5 millions de dollars.

Tout comme la famille de Xuan, plus de 900 ménages appartenant à des minorités ethniques du district de Muong Lat ont échappé à la pauvreté grâce à un projet soutenu par le PNUD qui prône le retour à une occupation traditionnelle : l’élevage de cochenilles. Avec l’appui du Programme de microfinancement du PNUD, financé par le Fonds pour l’environnement mondial, ces ménages Dao, Kho Mu, Mong et Thaï tirent chacun 90 à 160 millions de dongs (4 300 à 7 600 dollars) par an de cette activité.

L’élevage de Kerria lacca est une activité traditionnelle pour les minorités ethniques vivant dans des régions montagneuses. Les techniques sont transmises de père en fils et la gomme-laque représente une importante source de revenus pour les agriculteurs. Dans les années 1970 et 80, le pays exportait chaque année des tonnes de laque en ex-U.R.S.S. Mais avec la disparition du bloc soviétique, le secteur s’est effondré et des hectares d’arbres servant à l’élevage des insectes ont été abattus pour en faire du bois de chauffage ou brûlés pour laisser la place à des champs. À présent, les minorités ethniques, qui représentent moins de 15 pour cent de la population vietnamienne, constituent la moitié des pauvres du pays.

Lancé en 2007 avec des fonds fournis par le Programme de microfinancement du PNUD/FEM, le projet a aidé près de 7 000 membres de ces minorités ethniques vivant dans des zones pauvres et reculées à réapprendre et à développer leurs activités traditionnelles. Il a ainsi contribué à la préservation de connaissances autochtones et à la création de modes de subsistance durables.

Outre une réduction de la pauvreté, le projet a contribué à la préservation de la biodiversité, ainsi qu’à la protection des forêts et au reboisement, et a consigné les techniques d’élevage afin d’améliorer la productivité et de favoriser les échanges de connaissances entre communautés.

« Je fais part de mon expérience et donne des conseils sur l’élevage des Kerria lacca, non seulement aux habitants de Muong Lat mais aussi à ceux d’autres districts de la province de Thanh Hoa », déclare Luong Thanh Binh, un technicien local formé par le projet.

En organisant des ateliers d’échange d’expériences, des visites dans des sites de démonstration et des études sur le traitement du produit et les marchés de consommation, le projet prône une méthode durable pour préserver le patrimoine et la biodiversité dans la région et au-delà. Le rapport du projet sur les politiques et les marchés pour l’élevage des Kerria lacca dans la province de Than Hoa constitue un modèle utile pour l’inclusion d’occupations traditionnelles dans les politiques provinciales de développement économique des forêts dans les régions montagneuses.

« Ce que nous voyons à Muong Lat est passionnant. L’élevage de Kerria lacca a permis à beaucoup de minorités ethniques d’échapper à la pauvreté et elles ne brûlent plus les forêts pour laisser la place à des champs cultivés, relève Mme Louise Chamberlain, Directrice de pays du PNUD Viet Nam. De telles initiatives montrent bien que la création de modes de subsistance peut aller de pair avec la protection des forêts et le reboisement, et qu’on y arrive d’autant mieux si les communautés sont en mesure de participer réellement au processus et de le gérer. »

 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe