L'entreprenariat des jeunes au Togo : ça marche

jeunes en formation au Togo
Près de 400 jeunes, dont 30% de femmes, ont lancé leur entreprise après une formation en création et gestion d’entreprises. Photo : PNUD au Togo

A 27 ans, Azia Amina Ouro-Agoro s’estime heureuse. Cette jeune femme dynamique raconte comment elle est arrivée à créer sa petite entreprise de transformation de manioc et autres tubercules, et produit chaque jour 200 à 300 kg de farine.

« Nantie de mon brevet en science commerciale, j’ai décidé de me prendre en charge, d’entreprendre pour ne pas aller grossir le rang des jeunes diplômés sans emploi », se rappelle-t-elle.

A retenir

  • Près de 400 jeunes, dont 30% de femmes, ont lancé leur entreprise avec l’appui du projet
  • Plus de 650 plans d’affaires issus des formations ont obtenu un micro-financement, et 400 autres sont en cours
  • L'Agence Nationale pour l'Emploi a soutenu plus de 25 000 demandeurs d'emploi et offert 1 000 emplois permanents depuis sa création

Selon une enquête effectuée en 2011, le chômage et le sous-emploi affectent respectivement 6,5% et 23% de la population active au Togo. Ce phénomène touche beaucoup plus les jeunes et surtout les jeunes femmes, dans un pays où 75% des habitants ont moins de 35 ans.

Avec ses petites économies, Azia ouvre un négoce et sillonne les marchés locaux pour acheter et revendre du gari et du tapioca à Lomé, la capitale du pays. Très vite, elle se rend compte qu’elle peut faire plus en maîtrisant la chaine de production et de transformation des tubercules. Mais les moyens et l’argent lui manquent.

Encouragée par ses amis, elle prépare et soumet son dossier au Fonds d’appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), soutenu par le PNUD depuis 2012. Elle suit ainsi une formation en création et gestion d’entreprises et bénéficie d’un accompagnement personnalisé pour structurer son plan d’affaires et développer les potentialités économiques de son projet.

Une fois le dossier accepté par les institutions de microfinance travaillant en partenariat avec le FAIEJ, Azia reçoit un prêt d’environ 2000 dollars US, à un taux d’intérêt préférentiel de 4,5%. Après 12 mois d’activité, Azia emploie 5 femmes et jeunes volontaires, et son chiffre d’affaire mensuel dépasse les 600 dollars par mois.

Ouvert à tout jeune ayant une idée de création d’emploi, le FAIEJ vise à encourager l’entrepreneuriat des jeunes à travers la formation et l’accompagnement, et à améliorer leur accès au financement.

L’initiative vise surtout le secteur agricole, la transformation agro-alimentaire, l’artisanat, les technologies de l’information et de la communication, ou encore les énergies renouvelables.

Depuis 2012, le projet a permis de lancer près de 400 jeunes entrepreneurs,  dont 30% de femmes. 625 emplois ont été créés dont 370 permanents, et plus de 650 plans d’affaires, ont été financés à hauteur d’1,7 million de dollars US. 400 autres projets sont en cours de financement.

Si l’entrepreneuriat des jeunes constitue l’une des solutions pour répondre à l’arrivée, chaque année, d’environ 40.000 nouveaux demandeurs d’emplois sur le marché du travail, le gouvernement a aussi lancé, avec le PNUD, une plateforme de services pour les demandeurs d’emplois au niveau central et régional. La création et l'opérationnalisation de l'Agence Nationale pour l'Emploi avec des points de service dans les 5 régions du pays a permis en 16 mois d'outiller plus de 25 000 demandeurs d'emploi et d’offrir 1 000 emplois permanents.

« Pour le moment tout se passe bien, c’est déjà un grand pas » conclut Azia, avant d’ajouter : « j’aimerais aider plus de femmes à s’en sortir. Si Dieu le veut, nous lanceront bientôt une usine de transformation de nos produits locaux ».

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe