La technologie au service des fermières du Kosovo1

Une fermière au Kosovo
L'une des bénéficiaries du projet reçoit sa trayeuse à Shtërpcë/Štrpce, Kosovo. Photo: PNUD au Kosovo

Depuis le conflit de 1999, Selvete Ilazi vit seule avec ses trois enfants à Shtërpcë/Štrpce, une municipalité mixte albanaise et serbe du Kosovo[1].

« C'était très difficile pour moi. J'avais perdu mon mari, et tout avait brûlé sauf la toiture… Je devais m'occuper de mes deux filles et d'un nouveau-né », se rappelle-t-elle.

A retenir

  • Le projet a formé plus de 10 000 personnes dont 44% de femmes au commerce international dans 11 pays.
  • Environ 300 entreprises au Kosovo ont participé à des initiatives de réseautage avec des exportateurs nationaux et étrangers.
  • D'une durée de 3 ans, le projet au Kosovo est financé par la Finlande à hauteur d'1,5 million $.

Selvete n'a pas baissé les bras. Sur sa petite ferme, elle cultive divers produits et élève quelques vaches qui produisent des laitages pour sa famille et le marché. Grâce à cette activité, elle a pu éduquer ses enfants, payer les frais de scolarité de ses filles et reconstruire sa maison.

Néanmoins, elle trouve la traite manuelle de plus en plus éprouvante.

Récemment, le projet Aide pour le commerce du PNUD a distribué des trayeuses à plusieurs fermières de la région, dont Selvete. Sa nouvelle trayeuse lui permet de consacrer plus de temps à d'autres activités, notamment à l'artisanat domestique.

« Je suis heureuse de ne pas devoir demander à mes enfants de m'aider, car ils ont besoin de temps pour étudier. C'est leur seule issue vers un avenir meilleur », confie-t-elle.

Le projet, financé par le gouvernement finlandais, vise à favoriser une croissance économique durable et inclusive par la promotion du commerce et le renforcement de la compétitivité du Kosovo.

En 2014, plus de 70 entreprises au Kosovo ont ainsi renforcé leurs capacités en commerce international, en élaborant des plans marketing pour l'exportation et mettant à niveau leurs normes de gestion et de qualité. Environ 300 entreprises locales ont aussi participé activement à des initiatives de réseautage avec des exportateurs nationaux et étrangers.

A Shtërpcë/Štrpce, deux points de collecte de lait et des unités de transformation laitière ont été créés avec l'appui du projet pour renforcer la capacité de production des fermiers locaux. Grâce à ces points de collecte, les fermiers peuvent maintenant organiser la vente de lait aux laiteries locales. Les unités de transformation permettent de produire fromages, yaourts et autres produits laitiers à durée de conservation plus longue, que les fermiers pourront vendre ensuite aux grandes laiteries. Avec l'amélioration de leurs revenus, les fermiers pourront acheter d'autres vaches et augmenter leur production.

Milka Janicevic, de la même municipalité, vient de signer un contrat pour sa trayeuse familiale : « Je suis heureuse de faire partie des familles sélectionnées. Cela nous facilitera énormément la vie – c'est éprouvant de traire à la main, surtout lorsque d'autres obligations domestiques vous attendent. »

En partenariat avec le ministère des Affaires étrangères de la Finlande, le PNUD continuera de soutenir la croissance économique inclusive au Kosovo jusqu'en 2017 en renforçant les capacités des institutions centrales et locales et en travaillant directement avec les petites entreprises et les fermiers pour créer des emplois au profit des groupes vulnérables.

L'initiative du PNUD au Kosovo entre dans le cadre d’un projet régional qui promeut le commerce et la compétitivité dans 11 pays d'Europe de l’est et d’Asie centrale. Le projet assiste les PME et les fermiers tout au long du processus commercial – planification, gestion et financement, mais aussi transformation, normes, image de marque, accès aux marchés et capacités de production. A ce jour, le projet a formé plus de 10 000 personnes dont 44% de femmes.

[1] Les références au Kosovo doivent s'entendre au sens de la résolution 1244 (1999) du Conseil de sécurité des Nations Unies.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe