Déminer la voie pour le développement en RDP lao

Fermiers en RDP lao
La présence d’engins explosifs entrave le développement socio-économique de la RDP lao. Photo: PNUD

Lar, 48 ans, avance pieds nus dans ses rizières : « Nous cultivons le riz et les légumes, explique cette mère de cinq enfants originaire du village de Pakmong,  au nord du pays. Imaginez notre surprise lorsque mon mari et moi avons déterré une « bombie » alors qu’on travaillait aux champs. »

La « bombie » comme on l’appelle en RDP lao, était l’une des 270 millions de bombes à fragmentation larguées sur le pays pendant la deuxième guerre d’Indochine (1964-1975) et qui auraient dû exploser en touchant le sol.

A retenir

  • 25 % des villages sont toujours contaminés et ces engins tuent ou blessent accidentellement 50 personnes par an
  • Un OMD 9, propre au Laos, a été adopté en 2010 pour accélérer le déminage
  • Depuis 1996 plus 30 000 hectares ont été déminés et plus d’1 million d’engins non explosés détruits avec l'aide du PNUD

« Nous ne savions pas quoi faire, alors j’ai pris un sac en plastique pour la ramasser et la jeter », se rappelle Lar.

Alors que les fabricants estimaient le taux d’échec à environ 10 pour cent, l’on sait à présent que quelque 30 pour cent de ces armes n’ont pas explosé. C’est pourquoi, aujourd’hui encore, les engins non explosés présentent un grave danger pour la population. Ils tuent ou blessent accidentellement une cinquantaine de personnes par an. 

Lar et sa famille ont eu de la chance. La bombe n’a pas explosé, mais la famille vivait dans la crainte. « Chaque fois que nous partions travailler aux champs, nous avions peur. Nous ne pouvions plus planter autant qu’avant et nos revenus ont diminué. »

La présence d’engins explosifs entrave le développement socio-économique de la RDP lao, qui est en train d’émerger lentement de son statut de pays le moins avancé. En 2010, réduire l’impact des bombes non explosées est devenu l’Objectif du Millénaire pour le développement spécialisé n° 9 du pays.

UXO Lao, l’entreprise de déminage nationale, utilise une nouvelle méthodologie fondée sur les faits pour se focaliser sur les endroits qui sont clairement contaminés. En plus des terres agricoles, UXO Lao cible des zones réservées à des activités de développement comme la construction d’écoles ou de centres de santé villageois.

UXO Lao, qui bénéficie de l’appui du PNUD depuis 1996, sensibilise aussi la population aux risques encourus dans les zones hautement contaminées. Il se sert à cette fin de manuels et de messages radio, mais aussi de spectacles de marionnettes, de chansons, de danses et de jeux pour aider adultes et enfants à apprendre à vivre avec le risque permanent que posent ces engins. Rien qu’en 2014, ces activités ont touché 200 000 personnes dans 650 villages, dont une moitié d’enfants.

Le PNUD gère aussi le Fonds d’affectation spéciale pour les engins non explosés, mécanisme créé en 2010 pour mobiliser, coordonner et gérer l’aide internationale dans ce secteur.

En ce qui concerne Lar et sa famille, UXO Lao a mis un terme à leur anxiété.

« Ils sont venus déminer nos terres gratuitement, et maintenant nous pouvons en cultiver la totalité, dit-elle. Nous sommes heureux que notre famille soit en sécurité à présent. »

Et la nouvelle se répand vite. Les voisins de Lar ont déjà demandé de l’aide pour le déminage de leur lopin. Pas à pas, rizière après rizière, la RDP lao avance vers un avenir où la guerre ne laissera plus de restes explosifs.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe