Ouzbékistan : les infirmières mieux formées pour soulager les porteurs du VIH

Infirmières recevant une formation sur les soins spécialisés pour les patients VIH en Ouzbékistan
Les infirmières reçoivent une formation sur les soins spécialisés pour les patients VIH en Ouzbékistan pour renforcer leur capacité dans les établissements de soins de santé primaires. (photo: Kamola Rasulova / PNUD Ouzbékistan)

Agent sanitaire de profession, Rano Isaeva a pris le temps de suivre  une formation supplémentaire   pour pouvoir donner des soins palliatifs aux  personnes vivant avec le VIH en Ouzbékistan et former leurs familles aux soins à domicile.

« Les infirmières à domicile soulagent les patients et apprennent à leurs proches à les soigner et à les soutenir. Souvent, elles finissent par faire partie de la famille  et sont des conseillères sûres et écoutées », dit-t-elle.

À retenir

  • Plus de 35 000 membres des groupes très exposés ont été sensibilisés par les services de prévention du VIH dans l'ensemble des régions ouzbèkes.
  • Plus de 10 000 sessions d'information sur le traitement des maladies sexuellement transmissibles ont été organisées.
  • Plus de 2 000 infirmières à domicile ont été formées aux services de soins palliatifs, et 4 279 personnes vivant avec le VIH et leurs familles ont bénéficié d'un soutien sociopsychologique.

Les soins palliatifs, destinés à atténuer les symptômes, la douleur et le stress causés par une maladie grave, peuvent aider les porteurs du VIH à mener une vie normale. Le projet de lutte contre le VIH du PNUD en Ouzbékistan, soutenu par le Fonds mondial, vise principalement à améliorer la qualité de vie du patient et de sa famille, mais aussi l'accès au traitement et aux soins médicaux. 

Un module de formation et des directives en ouzbek et en russe ont été élaborés dans le cadre du projet, et des formateurs qualifiés renforcent les capacités des infirmières des établissements de soins de santé primaire des régions d'Andijan, de Fergana, de Namangan, de Samarkand et Tachkent.

Au cours de leur formation, les participantes apprennent à mieux connaître l'infection à VIH, son effet sur le corps humain, les étapes de la maladie, ses signes, le traitement symptomatique et la thérapie antidouleur. À ce jour, plus de 2000 infirmières à domicile ont été formées pour sensibiliser les patients et leurs familles au VIH et les préparer aux soins à domicile.

« Nous savons que l'efficacité de nos prestations dépend de notre maîtrise des compétences et du savoir acquis en formation », explique Rano.

D'ici la fin de l'année 2013, le module sera intégré aux programmes de formation et de spécialisation des infirmières à domicile, dont 5100 devraient obtenir leur diplôme et partager leurs connaissances avec leur communauté et les familles des patients.

« La communauté m'interroge très souvent sur le VIH. Désormais, je suis en mesure d'expliquer les mesures de prévention, comment se transmet le virus, les conséquences de l'infection et si la maladie est curable ou pas », explique Zarifa Jonova, une infirmière communautaire. « Je contribue ainsi au bien-être de ma communauté », ajoute-t-elle.

Outre l'extension de l'accès au diagnostic, au traitement et aux soins du VIH, le projet s'attèle à prévenir la propagation de l'épidémie chez les populations très exposées : jeunes, en particulier les femmes, consommateurs de drogues, professionnels du sexe et hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

En fin 2012, les services de prévention du VIH avaient sensibilisé plus de 35000 membres de ces groupes dans l'ensemble des régions ouzbèkes et organisé plus de 10000 sessions d'information sur le traitement des maladies sexuellement transmissibles.

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels