Le Niger encourage l'entreprenariat des femmes vivant avec le VIH

une femme dans un champ
S.O., une femme séropositive au Niger. Un projet du PNUD et ONUSIDA a permis à une centaine de femmes séropositives de suivre une formation en gestion et entreprenariat.

Le quotidien de S.O.* ressemble à celui de beaucoup d'autres femmes au Niger. Mais cette femme séropositive de 43 ans et mère de 6 enfants revient de loin.

À retenir

  • Le projet a permis à une centaine de femmes séropositives de suivre une formation en gestion et entreprenariat.
  • Le PNUD et ONUSIDA ont octroyé un financement de plus de 30 000 dollars à 4 réseaux de lutte contre le sida, ensuite réparti en micro-crédit à des conditions avantageuses.
  • Plus de 60 000 personnes vivent avec le VIH au Niger, soit un taux de prévalence de 0,7%, l'un des plus bas du continent africain. (ONUSIDA)

En 2004, elle découvre qu'elle est séropositive. « C'est comme si le ciel m'était tombe sur la tête », raconte-t-elle, la voix chargée d'émotion, « c'était comme une condamnation à la peine capitale ».

Résignée et impuissante, elle se prépare à la mort qu'elle pense « imminente » et répartit ses enfants entre ses parents les plus proches.

Pourtant, 9 ans après son dépistage, S.O. est toujours vivante et en excellente forme : elle rayonne.

Son salut, elle le doit d’abord à ses proches qui l’ont convaincue de se rendre au centre de santé le plus proche où elle se procure régulièrement les Anti-Rétro Viraux qui constituent son traitement. Elle a même convaincu son mari, très réticent, d’y aller aussi. Aujourd’hui, tous deux se portent bien. Ils viennent d’avoir une fille qui n’a pas été contaminée grâce au programme de prévention de transmission du VIH/SIDA de la mère à l’enfant (PTME). Pour S.O., ce bébé est « une incitation à la vie ».

Sur le plan économique, S.O. a bénéficié de l’assistance accordée par le PNUD à la section nigérienne de la SWAA (Society for Women and Aids in Africa) en 2009 et 2010. Cet appui était destiné à renforcer les capacités des personnes vivant avec le VIH pour les aider à monter des activités génératrices de revenus : couture, teinture, fabrication de savon ou encore batik.

A la fin de ce programme, le PNUD et l’ONUSIDA ont signé un accord pour accompagner le Niger dans la réduction de la vulnérabilité des populations et mis une somme de 15 000 000 de francs CFA (environ 30 000 dollars EU) à la disposition de quatre réseaux nigériens de lutte contre le sida. S.O., l’une des 100 femmes séropositives appuyées dans le cadre de ce projet, a reçu un crédit de 150 000 francs à conditions très avantageuses, lui permettant ainsi de mettre à profit sa formation en gestion et en création de petite entreprise.

« Le jour où j’ai reçu mon crédit, explique S.O., je n’ai pas dormi ». Puis elle ajoute : « Imaginez une femme qui n’a rien, qui mendiait pour manger et pour nourrir ses enfants, et qui se retrouve tout d’un coup avec 150 000 francs ».

Avec son crédit, elle a d’abord acheté une charrette qu’elle loue pour le transport du bois. Chaque matin, S.O. prépare également des galettes de mil qu’elle revend dans le quartier, en parallèle avec son l’élevage de volaille.

Grace à toutes ces activités, S.O. bénéficie aujourd’hui d'un revenu d’environ 150 dollars EU par mois qui lui permet d’être autonome et de subvenir à ses besoins ainsi qu'à ceux de sa famille.

Depuis qu’elle a un revenu stable, S.O. a cessé de mendier pour manger. « Aujourd’hui, dit-elle, je me permets même de varier les repas : riz, igname, poisson, et que sais-je encore. Pour quelqu’un comme moi qui pouvait passer facilement une semaine sans avoir 200 francs, la vie est belle, car la famine est loin derrière nous ».

Par son courage et son esprit d’initiative S.O. démontre que le Sida n’est pas une fatalité, encore moins un frein à l’entreprenariat. Aujourd'hui, elle a de nombreux projets en tête : se rendre en pèlerinage à la Mecque, acheter un camion pour le transport du bois, et aider ses enfants à réussir à l’école.

*Nom fictif

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels