Nos objectifs

Une institutrice bénévole enseigne aux orphelins du sida, Burkina Faso. Credit: PNUD/Burkina Faso
Une institutrice bénévole enseigne aux orphelins du sida, Burkina Faso. Credit: PNUD/Burkina Faso

Plus de 33 millions de personnes vivant avec le VIH dans le monde, démontrent que l'épidémie du VIH n'est pas seulement une crise de santé publique, mais aussi une crise du développement humain. Le VIH attaque généralement les personnes dans leurs années les plus productives, plongeant les familles et les communautés dans la pauvreté.

Et du fait que les femmes et les filles sont plus vulnérables au virus et à ses impacts sociaux, le VIH a également des conséquences négatives pour l’égalité des sexes. Le VIH va jusqu’à menacer la bonne gouvernance et le tissu social même dans les pays les plus touchés, l’épidémie faisant des ravages dans les rangs des travailleurs et des dirigeants communautaires formés et compétents, grevant les budgets nationaux et réduisant la capacité du gouvernement à assurer la fourniture des services essentiels.

Le système des Nations Unies s’est engagé à enrayer la propagation de l’épidémie de sida et à inverser la tendance actuelle. En tant que coparrain d’ONUSIDA, le PNUD monte une riposte au VIH fondée sur ses mandats en matière de développement humain, de réduction de la pauvreté et de gouvernance. Le PNUD sait que le VIH met en cause la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, tout particulièrement pour ce qui a trait à la pauvreté, à l’égalité des sexes, à l’éducation et à la mortalité infantile et maternelle.

Comment procédons-nous?

Partenaires au développement de confiance et coparrains fondateur d’ONUSIDA, nous coordonnons les efforts et ressources de 10 organismes des Nations Unies pour aider le monde à riposter au sida de manière plus efficace. Nous menons les efforts déployés à cette fin par les Nations Unies dans trois domaines principaux:

  • Nous faisons le lien entre le sida et développement humain, en intégrant la riposte au VIH dans les plans de développement nationaux et en élaborant des stratégies pour évaluer et atténuer les impacts socioéconomiques de la maladie.
  • Nous renforçons les capacités des gouvernements à gérer d'une manière inclusive et coordonnée la riposte au sida, en aidant à aligner l’appui du système des Nations Unies et des donateurs sur les  programmes nationaux.
  • Enfin, nous nous attachons à promouvoir les droits de l’homme et l’égalité des sexes, y inclus pour les minorités sexuelles, afin de réduire la vulnérabilité liée au VIH, de renforcer la participation des  personnes vivant avec le VIH aux ripostes nationales et de lutter contre la stigmatisation et la discrimination.

En outre, le PNUD aide à forger des alliances plus larges en matière de santé publique et le développement grâce à des partenariats avec le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Roll Back Malaria, avec des programmes spéciaux sur la reproduction humaine et les maladies infectieuses qui affectent les personnes pauvres de manière disproportionnée.