Helen Clark a l'Université de Cambridge

HUMANITAS est une série de conférences parrainées par l'Université de Cambridge qui a pour intention d’exposer la vision des leaders professionnels et académiques de renommée et d’aborder les thèmes importants des arts, des sciences sociales et des humanités.

Dans le cadre de la Conférence de Rio+20 et de  la campagne des Nations Unies "L'avenir que nous voulons", l'Administrateur du PNUD Helen Clark a participé en tant qu’invitée spéciale à participer aux conférences et à partager la vision de l'Organisation sur l’importance du développement durable.

Tchat sur Twitter avec Helen Clark

image

Nous soutenons le développement durable

image

Tadjikistan : confier les ressources environnementales aux populations locales

Au Tadjikistan, la vallée de la rivière Vakhsh est cruciale aux moyens d’existence et à la sécurité alimentaire de millions de personnes, mais la dégradation des ressources naturelles persiste depuis plus d’un siècle et s’étend. Les forêts de Tugay, réservoirs de biodiversité et sources de revenus pmore

image

Tanzanie: des fours en argile améliorent les conditions de vie

Jusqu’en janvier dernier, Stella Fungameza, mère de trois enfants et âgée de 30 ans, devait se rendre en forêt deux fois par semaine. Pendant 12 heures, elle ramassait quelque 30 kilos de bois de chauffage qu’il lui fallait ensuite ramener chez elle à chaque voyage. Aujourd’hui, elle peut cuisiner more

image

Thaïlande : intégrer protection de l’environnement et lutte contre la pauvreté

Durant ces dernières décennies, la Thaïlande a enregistré une remarquable croissance économique, mais à un prix  social et environnemental élevé. La hausse de la consommation, l’industrialisation et l’intensification de l’agriculture ont exercé une énorme pression sur les ressources naturelles,more

Qui est Helen Clark ?
thumbnail

Helen Clark est devenue Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement en avril 2009. Elle est la première femme à diriger cette organisation. « Je ne connais pas de meilleur moyen que l'utilisation dynamique des réseaux sociaux pour lancer le débat sur les questions de développement », a-t-elle déclaré en apprenant que le quotidien britannique The Guardian l’avait classée parmi les dix personnalités les plus en vue qui tweetent sur ce sujet.

Plus d'infos