Helen Clark a l'Université de Cambridge

HUMANITAS est une série de conférences parrainées par l'Université de Cambridge qui a pour intention d’exposer la vision des leaders professionnels et académiques de renommée et d’aborder les thèmes importants des arts, des sciences sociales et des humanités.

Dans le cadre de la Conférence de Rio+20 et de  la campagne des Nations Unies "L'avenir que nous voulons", l'Administrateur du PNUD Helen Clark a participé en tant qu’invitée spéciale à participer aux conférences et à partager la vision de l'Organisation sur l’importance du développement durable.

Tchat sur Twitter avec Helen Clark

image

Nous soutenons le développement durable

image

S'adapter pour lutter contre la pauvreté au Bangladesh

Le Bangladesh est très vulnérable aux changements climatiques et l’impact des modifications du régime de pluie, de la fonte des glaciers de l'Himalaya, et de la montée du niveau des océans se fait sentir en particulier sur les communautés les plus pauvres. Abdul Mazid, qui habite Sunamgonj, une régmore

image

Samoa : Des forêts plus résistantes

À quelques pas des lagons et des récifs de coraux, les épaisses forêts du Samoa jouent un rôle crucial pour préserver l’écosystème diversifié du pays. Les racines des arbres préviennent l’érosion du sol et minimisent les dégâts causés par les inondations. Les forêts et les terres humides couvrent enmore

image

Sauvegarder la diversité de la flore et de la faune au Burundi

Le Parc national de la Ruvubu, au nord-est du Burundi, est le plus grand écosystème protégé du pays. D’une superficie de plus de 50 000 hectares, il abrite des espèces rares de plantes et d’animaux tels que le buffle. Néanmoins, cet écosystème est menacé par le braconnage, les feux de brousse, la comore

Qui est Helen Clark ?
thumbnail

Helen Clark est devenue Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement en avril 2009. Elle est la première femme à diriger cette organisation. « Je ne connais pas de meilleur moyen que l'utilisation dynamique des réseaux sociaux pour lancer le débat sur les questions de développement », a-t-elle déclaré en apprenant que le quotidien britannique The Guardian l’avait classée parmi les dix personnalités les plus en vue qui tweetent sur ce sujet.

Plus d'infos