Helen Clark a l'Université de Cambridge

HUMANITAS est une série de conférences parrainées par l'Université de Cambridge qui a pour intention d’exposer la vision des leaders professionnels et académiques de renommée et d’aborder les thèmes importants des arts, des sciences sociales et des humanités.

Dans le cadre de la Conférence de Rio+20 et de  la campagne des Nations Unies "L'avenir que nous voulons", l'Administrateur du PNUD Helen Clark a participé en tant qu’invitée spéciale à participer aux conférences et à partager la vision de l'Organisation sur l’importance du développement durable.

Tchat sur Twitter avec Helen Clark

image

Nous soutenons le développement durable

image

Laos: la conservation du bambou enrichit les vies et l'environnement

Dans une forêt tropicale grouillante d'insectes en périphérie du village de Napor, à 50 km à l'ouest de la capitale laotienne de Vientiane, Kong et sa femme Kaew1 coupent de gros tronçons de bambou pour en faire des meubles.   Ils représentent un couple parmi plus de 900 personnes dans huit vimore

image

Le Kazakhstan s’attaque au problème des déchets électroniques

Aigul Manataeva, mère de deux enfants et femme d’affaires reconnue à Astana au Kazakhstan, est très pointilleuse sur l’élimination des déchets ménagers. Mais, après avoir lu dans une lettre d’information que les déchets électroniques étaient nocifs pour l’environnement, elle a eu du mal à trouver unmore

image

Togo : la gestion communautaire des forêts préserve la biodiversité

Au Togo, les forêts disparaissent à un rythme de 15.000 hectares par an depuis les années 90. Mais à Ando Kpomey, un petit village situé à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de Lomé, la capitale, les habitants ont très tôt compris l’importance de la biodiversité. ‘’ Pendant longtemps, notremore

Qui est Helen Clark ?
thumbnail

Helen Clark est devenue Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement en avril 2009. Elle est la première femme à diriger cette organisation. « Je ne connais pas de meilleur moyen que l'utilisation dynamique des réseaux sociaux pour lancer le débat sur les questions de développement », a-t-elle déclaré en apprenant que le quotidien britannique The Guardian l’avait classée parmi les dix personnalités les plus en vue qui tweetent sur ce sujet.

Plus d'infos