OMD 500


500 jours avant l'échéance des Objectifs du Millénaire pour le développement

Le 18 août 2014 marque 500 jours avant l’échéance des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), « liste des tâches » mondiale pour améliorer les conditions de vie et réduire la pauvreté dans le monde.

Pendant 500 minutes le 18 août, un large groupe de partisans de la campagne des OMD se mobilisera pour sensibiliser le monde sur les progrès accomplis en faveur de ces objectifs. 

Un apercu de notre sélection :

Engagez-vous !

  • Aidez les autres

    Devenez volontaire!

    Le volontariat peut accélérer le développement. Il profite à l’ensemble de la société et au volontaire lui-même.Voir

Notre travail pour la réalisation des OMD

image

Bangladesh : changer la vie dans les taudis

Shabdi D’Costa a une quarantaine d'années, et elle parvient tant bien que mal à survivre avec ses trois filles sur le seul salaire de son mari qui s’élève à 1.800 Tk (soit 22 dollars), lorsqu’elle décide de chercher un moyen de sortir de la pauvreté et d’assurer les finances familiales. « Nous avionplus

image

Bosnie-Herzégovine : Une étape franchie vers la fin de la stigmatisation liée au VIH

Avec la naissance d’un bébé né par césarienne d'une mère séropositive, la Bosnie-Herzégovine a franchi une étape importante dans son action pour mettre fin à la stigmatisation et la discrimination associées au VIH. « Nous avons conscience de la quantité de sang que peut générer un accouchement plus

image

ERY Macédoine : des municipalités coopèrent pour une gestion plus écologique de l’énergie

Beaucoup d’autorités municipales de l’ex-République yougoslave de Macédoine s’accordent à penser que l’efficacité énergétique est une solution économique appropriée. Elles ne savent toutefois pas toujours comment s’y prendre. « Nous savons que ces changements permettent de réaliser des économies à lplus

image

La Bosnie s’engage sur la voie de l’efficacité énergétique

En hiver, la température à l’intérieur des salles de classe à l’école maternelle de Gradiska, en Bosnie-Herzégovine, pouvait descendre jusqu’à 7° C. Emmitouflés dans plusieurs couches de vêtements, les enfants de la maternelle pouvaient à peine bouger. Les instituteurs tentaient de se réchauffeplus