Filières de financement

Le financement du PNUD provient en totalité des contributions volontaires des États membres des Nations Unies et de partenaires multilatéraux incluant des organismes publics, des fondations et des institutions financières internationales.

Ces contributions, dont le montant s’élève à près de 5 milliards de dollars par an, représentent approximativement un cinquième de l’ensemble des contributions au système des Nations Unies pour le développement.  

Ces contributions peuvent être affectées en tant que ressources ordinaires (également appelées « financement de base ») ou en tant qu’autres ressources.

Bar Chart

1. Ressources ordinaires

Les initiatives du PNUD en faveur des pays les plus pauvres de la planète sont principalement financées par les ressources ordinaires, ou financement de base.  Elles permettent d'allouer les fonds rapidement là où ils sont le plus nécessaires, de répondre avec flexibilité aux crises, et favorisent la cohérence du système de développement des Nations Unies.

Les contributions de base en 2015 se montent à 663 millions de dollars (703 millions  si l'on inclut les contributions destinées à d'autres années).

En savoir plus sur les principaux contributeurs du financement de base

2. Fonds thématiques

Ce sont des fonds communs qui aident le PNUD à atteindre les objectifs définis dans son plan stratégique. Ils sont assortis de mécanismes de suivi et de communication de l’information, garantissant une gestion axée sur les résultats.

Les fonds thématiques confèrent au PNUD la souplesse dont il a besoin pour répondre plus efficacement aux besoins des pays. Ils permettent également une planification et la viabilité à plus long terme, ainsi que des économies au niveau des coûts de transaction.

3. Fonds pré-affectés

Destinés à des programmes et à des projets spécifiques, les fonds pré-affectés peuvent être alloués aux niveaux international, régional et, plus fréquemment, national.

Les gouvernements peuvent contribuer aux programmes ou aux projets du PNUD dans leur pays (« participation du gouvernement aux coûts »). Ces ressources nationales financent des projets de développement à la fois conformes aux plans nationaux de développement et au Plan stratégique du PNUD.

4. Fonds de financement commun

Il arrive que des donateurs mettent leurs fonds en commun pour financer un projet ou un programme spécifique. Les fonds de financement commun des Nations Unies varient, par exemple, du Fonds central pour les interventions d’urgence de l’OCHA, géré par le Secrétariat des Nations Unies, aux Fonds d'affectation spéciale multidonateurs et programmes conjoints administrés par le PNUD.

Le PNUD joue un rôle dans l’établissement, l’administration et la mise en œuvre des fonds de financement commun, et prend ses responsabilités éthiques très au sérieux. Pour éviter tout conflit d’intérêt, le PNUD a instauré des mécanismes pour séparer ses fonctions d’administration et de mise en œuvre des fonds de financement commun. Le Bureau du Fonds d'affectation spéciale multidonateurs du PNUD est l’unité spécialisée dans la mise en place et l’administration de fonds communs.

En tant qu’organisme de mise en œuvre, le PNUD perçoit un tiers des financements versés par les Fonds d’affection spéciale multidonateurs et les programmes conjoints administrés par le Bureau.

5. Fonds verticaux

Les fonds verticaux sont créés à l’issue de vastes campagnes de sensibilisation sur un thème donné afin de remédier à des problèmes spécifiques de développement. Ils sont souvent administrés par la Banque mondiale. Leurs Conseils d’administration ou Comités de pilotage statuent sur les portefeuilles de financements et les critères d’allocation des fonds. Ils sont assistés par des secrétariats indépendants.

Les principaux fonds verticaux avec lesquels le PNUD collabore sont les suivants :

Fonds mondial

Le PNUD collabore avec le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme depuis 2003 pour soutenir des programmes dans des pays ne disposant pas des capacités suffisantes pour gérer ces types de fonds.

Fonds pour l'environnement mondial

Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) est un fonds vertical axé sur les questions environnementales mondiales. En tant qu’agence de mise en œuvre du FEM depuis 1992, le PNUD aide les pays à obtenir des financements du FEM et à remplir leurs obligations environnementales à l’échelle mondiale. Le PNUD leur propose des services techniques intégrés, notamment une assistance en matière d’évaluation de l’éligibilité, d'élaboration des programmes, de mobilisation de financements complémentaires, de contrôle de la mise en œuvre et de gestion des connaissances et des résultats.

Fonds multilatéral pour l’application du Protocole de Montréal

Le Fonds multilatéral a été établi et a commencé ses opérations en 1991, à l’issue de la deuxième Réunion des Parties au Protocole de Montréal. En tant qu’agence de mise en œuvre du Fonds, le PNUD soutient des projets d’investissement ainsi que des projets-pilotes visant à tester des approches face aux défis de développement. Il apporte une assistance technique et réalise des études de faisabilité.


Principaux contributeurs
Gouvernements

Les donations des autorités nationales et infranationales représentent près de 66 % du montant total des contributions

Institutions multilatérales et internationales

Comme l'Union européenne ou la Banque mondiale représentent près de 33 % du montant total des contributions

Secteur privé

Particuliers, fondations, ONG, entreprises à but lucratif, etc. représentent environ 1 % du montant total des contributions

Plus
Pour en savoir plus
Open.undp.org

Ce portail en ligne offre un accès à des données exhaustives sur plus de 3 000 projets actifs du PNUD.

Fonds d’affectation spéciale multidonateurs

Véritables pôles d'expertise en matière de mécanismes de financement commun, ces fonds contribuent à accroître l’efficacité des activités de développement ainsi que la coordination des organismes Nations Unies.

Funding Compendium

Vue d'ensemble des ressources de financement du PNUD en 2014 (en anglais)