L'énergie solaire, source de durabilité pour un village croate

Candlelight in a house, young boy in the background
Remote villages in Croatia were cut off from the energy grid during war in the 1990s.

« Nous ne pouvons pas vendre le lait que nous produisons », fait savoir Mileva Desnica, du petit village croate d'Ajderovac. « Nous n'avons pas d'électricité pour alimenter un réfrigérateur, et nous ne pouvons conserver nos vivres dans la chambre froide qu'un ou deux jours tout au plus ».

La municipalité de Gračac, dont le village fait partie, a été coupée du réseau électrique pendant la guerre des années 1990 et, jusqu'à une date récente, la population a dû s'en remettre aux groupes électrogènes et autres bougies pour s'éclairer.

Faits et chiffres

  • Depuis la guerre des années 1990, 126 villages croates, soit environ 500 ménages, attendent toujours la réhabilitation du réseau distribution électrique.
  • Le système solaire pilote d'Ajderovac coûte trois fois moins cher qu'une ré-électrification classique.
  • Il prouve que l'énergie solaire peut apporter des solutions énergétiques peu coûteuses et écologiques à d'autres zones reculées du pays.

Malgré un potentiel énorme pour l’élevage, l'économie de cette région montagneuse a fortement souffert de l'absence d'électricité et des conditions de vie difficiles.

Afin d'aider à remédier à cette situation, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a installé un système solaire photovoltaïque pour alimenter la localité d'Ajderovac en énergie.

Le site sera ouvert au public dans le cadre des activités éducatives du Centre de formation à la technologie solaire de Zadar, un établissement créé avec l'appui du PNUD. Ce Centre forme le public aux sources et technologies d'énergie renouvelable et dispense aux chômeurs du comté une formation qualifiante en montage et installation de systèmes d'énergie solaire.

« Ce projet est un excellent moyen de montrer que l'énergie solaire peut apporter des solutions énergétiques peu coûteuses et écologiques à d'autres zones reculées de la Croatie, notamment ses nombreux îles et villages situés en montagne », a relevé Louisa Vinton, Représentante résidente du PNUD en Croatie.

Dans ce pays, 126 villages attendent encore la réparation et la réhabilitation du réseau de distribution électrique. Le coût d'une ré-électrification « classique » est estimé à 6,5 millions d'euros, contre le tiers pour le projet pilote d'Ajderovac.

« La Croatie possède des potentialités infinies en énergie solaire. Cependant, ce potentiel est à peine exploité », constate Mme Vinton. « Le pays importe plus de la moitié de son énergie et, de ce fait, non seulement il dépend d'une énergie nocive et à très haute émission de carbone, mais finance de ses propres ressources des emplois à l'étranger ».

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels
Suivez-nous sur