Au Kirghizistan les agriculteurs s’organisent contre la pauvreté

Vétérinaire avec ses médicaments
Myrzabek Tynybekov, chef des services vétérinaires, propose une large gamme de médicaments indispensables pour le bétail de la Vallée Suusamyr au Kirghizistan. (Photo: PNUD Kirghizistan)

Les agriculteurs de la Vallée Suusamyr, au Kirghizistan, avaient l’habitude de mener leur cheptel au pâturage durant l’été et de laisser leur village quasiment sans surveillance, négligeant ainsi des tâches critiques telles que la vente de produits au marché et les préparations en vue de l’hiver.

À retenir

  • Un projet au Kirghizistan a permis de redynamiser les associations agricoles traditionnelles et et d’améliorer la gestion des pâturages.
  • La rénovation de chantiers publics pour faire passer les canalisations sous les routes a ouvert l’accès à 80 000 nouveaux hectares de pâturage.
  • Un fonds a permis d’assurer la qualité des semences, multipliant ainsi le rendement des récoltes par trois.

Tout cela a changé lorsque les habitants locaux ont commencé à faire meilleur usage des jamaats, associations communautaires traditionnelles regroupant 8 à 10 familles. À présent, une ou deux familles de chaque jamaat prend en charge les cheptels pendant que les autres s’occupent des tâches du village.

Cette nouvelledivision du travail est encouragée par le PNUD et par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) depuis 2009, dans le but d’améliorer la vie et les moyens de subsistance de plus de 3 000 personnes en redynamisant les associations traditionnelles.

Venir à bout du scepticisme local

« Quand le projet a commencé, nous n’étions pas sûrs d’obtenir des résultats positifs », dit Murat Jumataev, président du conseil local. « Nous nous s’attendions à une aide financière pour résoudre nos problèmes de survie quotidiens. Mais petit à petit, nous avons commencé à comprendre l’importance de la connaissance, la confiance et l’entraide mutuelle ».

Principal centre de production ovine durant l’ère soviétique, la région accueillait plus de 4 millions de moutons menés aux pâturages au printemps. Dès les années 1980, les premiers signes de dégradation des terres sont apparus, et avec la chute de l’Union Soviétique et du système des fermes collectives, les agriculteurs individuels se sont retrouvés démunis pour mettre au point un système de gestion agricole durable et productif. Le but du projet était de combler ce vide.

En plus de favoriser le retour des agriculteurs vers les jamaats, le PNUD et le FEM ont aidé à mettre en place une base de donnée électronique pour  mieux distribuer les zones de pâturage aux familles et améliorer la préservation des terres.

Une meilleure infrastructure et des services vétérinaires

La rénovation de chantiers publics tels que la construction de caniveaux pour faire passer les canalisations sous les routes et la création de services et pharmacies vétérinaires ont reçu les louanges des habitants :

« Nous avons pu constater de nombreux changements » dit M. Jumataev. « Nous avons construit de nouvelles routes et des ponts pour les pâturages isolés et organisés en jamaats. Maintenant, les agriculteurs travaillent sans relâche pour augmenter leur production. Cette année nous avons eu plus de récoltes que l’an dernier, et nous ne comptons pas nous arrêter là ».

En 2 ans, la superficie ensemencée pour la production d’orge s’est étendue de 55 à 2 500 hectares et le total des récoltes s’est vu multiplié par 3.

Par ailleurs, un projet commun du PNUD et du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) a fourni un séparateur de grain, un atelier de couture et un heaume pour le peignage de la laine.

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels
Suivez-nous sur