ERY Macédoine : des municipalités coopèrent pour une gestion plus écologique de l’énergie

drawing of environment
Dessin de Marina Daneva, élève en CP, représentant une énergie respectueuse de l'environnement. ©PNUD ERY Macédoine

Beaucoup d’autorités municipales de l’ex-République yougoslave de Macédoine s’accordent à penser que l’efficacité énergétique est une solution économique appropriée. Elles ne savent toutefois pas toujours comment s’y prendre.

À retenir

  • L’application de mesures simples pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments publics permet d’économiser au moins 25% et jusqu’à 60% des coûts chaque année.
  • Le projet pilote a encouragé huit municipalités de la région de Vardar sur neuf à s’engager dans des initiatives de coopération intercommunale en faveur de l’efficacité énergétique.
  • Dans les trois prochaines années, deux de ces municipalités prévoient d’économiser plusieurs centaines de milliers de dollars et de réduire les émissions de dioxyde de carbone de près de 1,3 million de kilogrammes.

« Nous savons que ces changements permettent de réaliser des économies à long terme, et qu’ils sont favorables à l’environnement », indique Mitko Vlahov, un fonctionnaire de la ville de Bogdanci. « Mais comme pour toute tâche difficile, il convient de posséder le savoir-faire nécessaire et l’équipement approprié ».

L’ex-République yougoslave de Macédoine dépend largement des importations énergétiques. Les coûts énergétiques à eux seuls absorbent près de 10 pour cent des budgets municipaux, les bâtiments publics les plus anciens émettant quelque 70 pour cent des émissions totales de dioxyde de carbone.

Suite au récent processus de décentralisation du pays, les municipalités sont désormais investies de la responsabilité juridique de prendre des mesures en vue d’améliorer l’efficacité énergétique. Les obstacles sont néanmoins importants, notamment pour les petites municipalités rurales dotées de compétences et d’équipements limités.

Grâce au programme appuyé par le PNUD, les municipalités unissent désormais leurs forces et mettent en commun leurs ressources, leur personnel et leur expertise pour fournir des services municipaux particuliers, ce qui a permis de réduire les coûts et d’assurer une meilleure qualité des prestations.

Les initiatives en matière de coopération intercommunale ont fait leurs preuves en ex-République yougoslave de Macédoine, où le PNUD a introduit en 2006 le concept de fourniture des services publics généraux. Le succès rencontré par la coopération a encouragé les municipalités à expérimenter la même approche en matière d’efficacité énergétique.

En 2011, le PNUD a commencé à travailler avec les partenaires nationaux et locaux en vue de mener à bien des essais de coopération intercommunale en matière d’efficacité énergétique. L’initiative a permis d’unir les forces des villes de Gevgelija, Bogdanci et Valandovo, qui comptent au total 45.000 résidents.

Les trois municipalités ont été les premières à utiliser un équipement spécialisé, tel que des caméras thermales et des instruments de mesure de la température et de l’humidité, en vue de réaliser des audits énergétiques des structures municipales.

Pour la première fois, les bâtiments publics ont été fait l’objet d’un audit, et les municipalités de Bogdanci et Valandovo ont utilisé cette information en vue de mettre en place leurs premiers programmes et plans d’action annuels en matière d’efficacité énergétique. Gevgelija a mis son programme existant en conformité avec la Loi sur l’énergie, évitant ainsi l’onéreuse pratique consistant à recruter des entreprises privées pour mener à bien les audits.

Le projet a débuté par une session de formation de base sur la gestion et l’efficacité énergétiques, et sert d’introduction à la coopération intercommunale. Des initiatives supplémentaires ont été déployées, qui mettent l’accent sur le renforcement des capacités des autorités locales à planifier et gérer des projets d’efficacité énergétique, à analyser les données recueillies à la faveur des audits énergétiques et à contrôler l’utilisation de l’énergie. Une analyse fonctionnelle de la gestion locale de l’énergie - la première de ce type dans le pays - a été menée à bien.

« Les économies d’énergie sont notre affaire à nous tous. Elles permettront de réduire le besoin d’importation d’énergie coûteuse. Et les économies réalisées peuvent être utilisées pour répondre aux besoins des citoyens aux niveaux de la santé, de l’éducation et de la culture », souligne Risto Ichkov, maire de Bogdanci.

La nouvelle de l’impact du projet s’est répandue, et a amené huit municipalités de la région de Vardar à lancer des initiatives de coopération intercommunale en matière d’efficacité énergétique. À la fin 2012, celles-ci avaient établi une unité administrative et un centre d’information communs.

Les municipalités de Gevgelija et Bogdanci ont affecté des fonds municipaux en vue de réaliser les programmes d’efficacité énergétique mis en place. Au cours des trois prochaines années, les deux municipalités prévoient d’épargner plusieurs centaines de milliers de dollars et de réduire les émissions de dioxyde de carbone de près de 1,3 million de kilogrammes.

D’ici à 2015, les résidents locaux pourront profiter d’équipements publics plus accueillants, plus propres et mieux éclairés, et les autorités locales auront amélioré leurs capacités à faire face aux changements climatiques et aux problèmes de gestion municipale de l’énergie.

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels