Nigéria : Les femmes refusent d'être mises à l'écart de la politique

Nigeria
En 2011, 38 millions d'électeurs ont voté lors de ce que beaucoup appelle l'élection la plus réussie depuis des décennies. (Photo: @ComSec)

Pour Anthonia Bashorum et des millions d’autres femmes nigériennes, se présenter à une élection n’est pas une mince affaire. Les femmes reçoivent rarement l’assistance et les conseils dont elles ont besoin pour pouvoir faire concurrence aux hommes. Et les électeurs ne voient pas de bénéfices à avoir un gouvernement mixte.

Les femmes sont donc peu représentées à tous les niveaux du gouvernement au Nigéria. Lors des élections générales en 2011, les candidates ont obtenu de mauvais résultats, avec seulement 32 femmes  élues au parlement national sur 469 membres, ce qui représente à peine 8% de représentation.

A Retenir

  • Le projet fait partie d’une initiative qui s’étend sur une période de cinq ans et vise à consolider et renforcer la démocratie.
  • Les candidates ont obtenu des résultats décevants lors des élections générales nigériennes en 2011, avec à peine 8% de représentantes
  • 2 043 politiciennes et candidates ont reçu une formation pour les aider à participer au processus électoral au niveau national

Pour corriger cette situation, le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) a commencé par former et soutenir des femmes politiques comme Anthonia et à organiser des campagnes d’informations communautaires. Anthonia et plus de 1 000 autres Nigériennes, sont maintenant mieux préparées pour participer aux prochaines élections locales qui auront lieu dans son état.

« J’ai appris à élaborer un manifeste politique et à vendre ma candidature aux politiques de ma zone administrative locale,” déclare Anthonia dont l’état de résidence est Ekita au sud-ouest du pays. « J’envisage les élections avec plus de confiance car la formation m’a très bien préparée. »

Le Projet de Gouvernance démocratique pour le développement, mis en œuvre par le PNUD en partenariat avec le gouvernement, a mis au point un programme pilote visant à promouvoir la participation des femmes à la politique au niveau de l’administration locale – en préparation des prochaines élections des conseils locaux. Les élections des Conseillers et des présidents du gouvernement local, ont lieu à des moments différents dans chacune des 775 circonscriptions locales du Nigéria.

Le programme vise à soutenir la participation d’un plus grand nombre de candidates, surtout au niveau des administrations locales qui servent de tremplin vers les autres échelons du gouvernement. Le PNUD a travaillé avec des organisations de la société civile dans 18 administrations locales de trois états (Kaduna, Plateau et Ekiti) pour former des femmes désirant se lancer dans une carrière politique. Parallèlement, des campagnes d’information se sont déroulées au niveau communautaire.

À ce jour, les partenaires du PNUD ont tenu 24 réunions publiques – auxquelles ont participé 1 300 personnes – à l’occasion desquelles les candidates présentaient leurs programmes électoraux aux futurs électeurs.

Les femmes politiciennes de l’état ont non seulement bénéficié d’une formation destinée aux participantes de l’état d’Ekiti, mais ont pu également tiré pleinement profit de la décision du Gouverneur d’état d’engager ‘’une politique de mesures préférentielles ‘’ qui réserve aux femmes 40 pour cent des nominations politiques  de l’état.

À ce jour le programme a formé plus 1 300 politiciennes et électrices au niveau des administrations locales, dans deux états pilotes, Plateau et Ekiti, tandis qu’au niveau national, près de 2 000 politiciennes et candidates ont été formées afin de pouvoir participer plus efficacement au processus électoral.

Anthonia ajoute: «  Le programme m’a vraiment donné les moyens de mobiliser l’électorat  de ma circonscription. Je suis plus impliquée et j’ai maintenant la capacité d’exercer mes fonctions et de transmettre les bénéfices de la démocratie aux personnes de ma communauté. »

Le projet fait partie d’une initiative qui veut consolider et renforcer la démocratie au Nigéria avec un budget de 80 millions USD. Ce projet de gouvernance, qui s’étend sur une période de cinq ans, cible avant tout l’inscription des électeurs, l’éducation civique, la représentation politique des femmes et  la formation des journalistes.

Nos histoires
Soudan du Sud : Un accès à la justice pour les femmes

Alice a pu observer comment la désintégration de la police et des tribunaux a fragilisé et victimisé les femmes des régions rurales de sa communauté.

Kenya : Préparer les femmes aux responsabilités politiques

Au Kenya, la représentation des femmes en politique atteint 9,8%, les prochaines élections générales auront lieu en mars 2013

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels