Iraq : garantir la protection des communautés vulnérables

Femme en Iraq dans une salle d'attente
Une femme attend de recevoir une aide juridique à Erbil, en Iraq. Les femmes et les autres communautés vulnérables ont désormais accès à la justice par les bureaux d'aide juridique du PNUD. (Photo: PNUD Iraq)

Laila, une jeune mère de deux enfants, maltraitée pendant des années par son mari, et obligée de se faire soigner à plusieurs reprises pour coups et blessures, ne voulait pas dénoncer son mari aux autorités, par crainte qu’il ne lui enlève ses enfants ou  ne leur fasse du mal.

« Avant de rencontrer un avocat du bureau d’assistance juridique, je ne savais pas très bien à qui m‘adresser, » confie-t-elle.

À retenir

  • Les bureaux d’assistance juridique ont permis à 7 300 iraquiens de recevoir des conseils juridiques pour des questions qui relèvent du droit de la famille (divorces, pensions alimentaires et gardes d’enfants) et en matière pénale.
  • Au total, les bureaux d’assistance juridique ont permis à 310 personnes de voir leurs droits parfaitement défendus.
  • Le programme est financé par l’Union européenne à hauteur de 150 000 dollars.

Le père de Laila, un dirigeant religieux ayant reçu une formation sur les droits des femmes, sollicite alors l’aide d’un des 3 bureaux d’assistance juridique mis en place par le PNUD en Iraq, en  collaboration avec le Gouvernement régional du Kurdistan et les partenaires d’exécution, « Heartland Alliance » (Alliance du cœur) et l’« Organisation d’autonomisation des femmes » .

Chaque équipe du bureau d’assistance inclut un « Programme d’Accès à la Justice pour les Iraquiens vulnérables », où quatre avocats et un assistant social reçoivent les Iraquiens n’ayant pas accès à un conseil en matière juridique ou ne pouvant obtenir justice.

L’un des avocats s’est chargé de la procédure de divorce de Laila, démarche qui a permis d’obtenir le remboursement de la dot de la jeune femme, ainsi qu’une pension alimentaire pour elle-même et ses deux enfants.

La Constitution iraquienne garantit à tous les citoyens iraquiens la même protection et des procès équitables. Cependant, pour de nombreuses personnes, ces promesses restent souvent lettre morte. Il arrive fréquemment que les Iraquiens ne soient pas au courant de leurs droits, qu’ils ne sachent pas se défendre par eux-mêmes ou qu’ils ne puissent s’offrir les services de représentants légaux.

Des personnes de tous âges, ethnies et religions, des femmes tout comme des hommes, ont bénéficié des services des Bureaux d’assistance et des caravanes juridiques  du Programme du PNUD en Iraq « Accès à la justice ».

Dans tout le Kurdistan iraquien, ce projet a touché environ 7 300 citoyens qui ont obtenu des réponses à leurs demandes et des conseils juridiques personnalisés en matière de droit de la famille, comme le divorce, les pensions alimentaires, la garde des enfants, et en matière pénale.

Au total, 310 personnes ont été parfaitement défendues devant un tribunal iraquien par un avocat du Programme Accès à la Justice.

Aujourd’hui, Laila a la garde exclusive de ses deux enfants et habite chez ses parents. Elle suit des cours du soir et espère un jour pouvoir subvenir elle-même aux besoins de ses enfants.

Son cas illustre le besoin de sensibiliser localement l’opinion aux droits des femmes et aux violences sexistes.

« Grâce à ces bureaux d’assistance juridique, ma famille et moi-même avons pu recevoir l’aide dont nous avions besoin pour recommencer une nouvelle vie »,  a confié Laila.

Ce programme financé par l’Union européenne à hauteur de 150 000 dollars, couvre l’ensemble de la région du Kurdistan, et s’inscrit, à travers une contribution qui s’élève actuellement à 14 millions d’euros, dans le cadre du soutien fourni par l’Union européenne à l’État de droit et aux Droits de l’homme en Iraq.

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels
Suivez-nous sur