Accès à la justice pour les pauvres en Indonésie


L’assistance juridique et l'accès à l'information sont deux des services essentiels offerts par le projet d'habilitation juridique et d'aide aux défavorisés (Legal Empowerment and Assistance of the Disadvantaged, LEAD) en Indonésie, conçu pour aider à rendre l'accès à la justice une réalité au niveau communautaire. En mettant l'accent sur ​​l'accès aux services juridiques, la sensibilisation à la législation et aux droits de l’homme et le développement des capacités juridiques, cette initiative conjointe du PNUD et de l’Agence de Planification du Développement National (BAPPENAS) aborde le défi sous les deux axes suivants :  le renforcement des capacités de la société civile et des communautés à comprendre et revendiquer leurs droits, puis la création de canaux d'engagement constructifs entre le gouvernement et la société civile.

Le point de départ du projet a été une évaluation complète de l'accès à la justice pour les populations les plus touchées par le conflit dans les provinces du Kalimantan occidental, Maluku, Maluku-Nord, Sulawesi central et Sulawesi du Sud-Est, ainsi que dans le Nanggroe Aceh Darussalam. Cette étude, réalisée auprès de plusieurs milliers de personnes, a montré que le plus grand défi de l'accès à la justice était lié à une préoccupation économique de la part des citoyens, résultat qui reflète la situation de nombreuses communautés indonésiennes, où les gens luttent chaque jour pour subvenir à leurs besoins de base.

A retenir

  • Assistance juridique et à l'information: 2 services offerts par LEAD
  • le plus grand défi de l'accès à la justice était lié à une préoccupation économique de la part des citoyens

En tant que femme dans le village de Kailia, Lia explique : "Quand nous aurons nos propres maisons ..., quand nos enfants pourront bénéficier d’une éducation adéquate, que nous pourrons vivre en sécurité et quiétude et que nous aurons de quoi manger tous les jours, alors nous pourrons parler de justice."

En collaboration avec d'autres agences des Nations Unies, la Banque mondiale et diverses associations, le PNUD a aidé BAPPENAS à rédiger la Stratégie nationale pour l’accès à la justice. Cette stratégie, qui met l'accent sur ​​les groupes les plus défavorisés et marginalisés de la société, considère l'accès à la justice pour les pauvres comme une étape essentielle sur la voie de l'éradication de la pauvreté et recommande que les politiques gouvernementales dans tous les secteurs soient explicitement conçues de manière à atteindre les personnes et les communautés les plus vulnérables.