Haïti reconstruit à partir des décombres

Gera, une jeune femme enceinte vivant sur les hauteurs de Carrefour-Feuilles à Port-au-Prince, Haïti, est soulagée de voir la reconstruction du chemin menant à sa maison terminée.

« Avant, c’était impraticable pour se déplacer et aller à l'hôpital, surtout pour les femmes enceintes, » dit-elle.

A retenir

  • Près de 80% des 10 millions de mètres cube de décombres du tremblement de terre ont été dégagés des rues.
  • Le programme a permis à plus de 20 000 personnes, dont près de 40% de femmes, de trouver des emplois temporaires.
  • Plus de 11 000 familles ont pu quitter les camps de déplacés et retourner dans leurs quartiers d’origine.

La réfection des chemins de Carrefour-Feuilles fait partie d'un projet pilote appuyé par le PNUD visant à réutiliser les débris du séisme pour la construction de maisons résistantes aux catastrophes, de routes et de barrières de protection pour les berges des rivières.

Plus de 20% de ces débris sont recyclés pour fabriquer des tuiles, des escaliers et des pavés. Jusqu’ici, 80% des 10 millions de mètres cube de décombres du tremblement de terre ont été dégagés des rues grâce à des initiatives haïtiennes avec l’appui de la communauté internationale. Le projet conjoint de l’ONU pour la gestion des débris a contribué à l’enlèvement d’un million de mètres cube. Ce programme a permis à plus de 20 000 personnes, dont près de 40% de femmes, de trouver des emplois temporaires.

Pour permettre aux familles de prendre elles-mêmes en charge la réparation et la reconstruction de leurs maisons, le PNUD a mis sur pied des centres communautaires d’appui pour le renforcement des maisons endommagées dans quatre quartiers de la capitale haïtienne et de Léogâne. Trente mille personnes en bénéficient.

Plus de 1 000 familles ont reçu un appui financier de 500 dollars américains pour la réparation de leurs maisons - à travers le tout premier mécanisme de transfert d’argent par téléphonie mobile pour des projets de reconstruction. Près de 7 000 personnes ont directement été formées sur des thèmes pratiques relatifs à la réparation et la construction des maisons ainsi que sur la planification urbaine et le régime foncier haïtien.

Parallèlement, à travers le projet 16/6 du gouvernement, supporté par le PNUD et d’autres partenaires, 50 camps de déplacés ont été fermés et plus de 11 000 familles ont pu retourner dans leurs quartiers d’origine. Le but du projet est de permetter le retour des familles déplacées en toute sécurité en se concentrant sur la réhabilitation des quartiers sinistrés, la création d’activités génératrices de revenus, l’amélioration de services de base et l’appui aux petites et moyennes entreprises.

« La reconstruction des chemins a beaucoup amélioré notre mode de vie  » dit Gera. « Quand il pleut, les écoliers peuvent maintenant se rendre à l’école sans salir leurs chaussures, et les enfants peuvent jouer au foot dans la rue. »

Le PNUD en action
Oeuvrer pour un progrès global

Présent dans 177 pays et territoires, le PNUD appuie des activités visant à relever le niveau de vie et à créer des opportunités. Notre Rapport annuel 2012-2013 présente toute la gamme de nos partenariats et illustre notre rôle de leader en matière de coordination et de responsabilisation au sein du système des Nations Unies.

Voir tous les rapports annuels
Suivez-nous sur